"Je vais bien, je vais bien, je vais bien". On sait bien que vous jouez bien la comédie et que, parfois, non, ça ne va pas, mais vous préférez camoufler tout cela sous un joli sourire forcé. Car vous êtes courageuse et avez beaucoup de mal à capituler, on le sait. 

Seulement à trop vouloir jouer les optimistes éternelles, vous avez tendance à mettre la poussière sous le tapis et à trahir vos véritables états d'esprit. 

Il est grand temps de tomber le masque et de reconnaître vos faiblesses, n'en déplaise à votre égo qui voudrait toujours briller en société. Ce qui compte, c'est votre santé mentale et non pas ce que pensent les autres. Alors, arrêtez tout ce qui vous pompe votre énergie et commencez à vous placer en priorité. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Dites le fond de vos pensées

-

Vous êtes en colère et c'est mal vu de l'être. Cela suppose de ne pas être de bonne humeur, parfois de râler et de remettre certaines choses en question. Cela peut aussi, parfois, casser l'ambiance et vous faire culpabiliser. Pourtant, plus vous repoussez cette colère et plus vous serez susceptible d'exploser un jour ou l'autre. N'ayez pas peur de dire le fond de vos pensées et ne laissez pas trop les choses traîner. Si vous sentez une injustice, un déséquilibre, un manque de respect, bref, si quelque chose vous énerve, faites confiance en votre intuition. 

 

2. Assumez vos mauvais moods

-

On sait tous que la tristesse, la mauvaise humeur, le manque de motivation sont peu assumés en public. On préfère garder cela pour nous. Pourtant, en réalité pour savourer les meilleurs moments, encore faut-il passer par des moments plus compliqués, voire tristes. Assumez de traverser de mauvais moods, cela fait partie de votre histoire et de votre guérison. Faites confiance au processus.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Foutez-vous de ce que pensent les autres

-

Vous vous êtes emportée et avez enfin dit le fond de votre pensée ? À peine avez-vous terminé votre phrase que vous culpabilisez ? Culpabiliser de quoi, de vous être exprimée ? En réalité, vous devriez plutôt être fière de vous. Ce n'est pas évident de sortir ce qu'on a sur le coeur. Ce n'est pas facile d'affronter ses émotions et encore moins de les extérioriser. On a peur d'être jugée. Foutez-vous de ce qu'en disent les autres. Votre intervention n'a sûrement pas été parfaite, mais la prochaine fois vous mettrez plus de formes.

 

4. Épousez vos faiblesses

-

Vous voulez trouver vos points forts ? Commencez par accepter vos faiblesses et vous réconcilier avec. Vous n'êtes pas parfaite, au contraire, vous êtes plus qu'imparfaite. Ce sont toutes ces petites différences qui font de vous une femme à part entière, unique. N'essayez pas d'être lisse et uniforme, au contraire, épousez vos faiblesses et faites-en des armes pour avancer. Et en avouant vos faiblesses, vous saurez demander de l'aide et évoluer avec d'autres personnalités qui vous complètent.