Les mythes culinaires, c'est un peu comme les mythes urbains : ça devient un peu n'importe quoi. 

Quand on se met à vouloir perdre du poids, on se dit qu'on doit gommer le sucre blanc et tous les aliments réputés pour être ultra-caloriques et néfastes. Mieux vaut miser sur les amandes, les smoothies et le chou kale... Seulement voilà, attention aux idées reçues. Oui, les nutriments sont importants, mais n'oubliez pas que les calories comptent aussi dans la prise de poids.

De manière plus générale, en ce qui concerne notre alimentation, nous avons plein de mauvaises habitudes car nous n'intellectualisons pas toujours ce que nous mangeons. Mais grâce à ces photos, vous allez enchaîner réalisation sur réalisation.  

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Ce qu'on se dit VS la réalité

-

L'aspect émotionnel/culpabilité est très présent dans notre façon de gérer notre alimentation. Par exemple, au moment où vous allez manger ce cookie, vous allez vous dire "Je suis grosse" "Je suis faible", alors que si certes vous ingérez 240 calories, ce qui est un apport important, ce n'est pas la fin du monde. N'essayez pas pour autant de vous rassurer en vous disant "De toute façon, j'ai mangé des asperges donc je vais mincir", car non, ce qui va vous faire mincir, c'est un déficit calorique. Autre réaction, vous allez vous dire 'oh, allez, foutu pour foutu, autant me taper aussi mon pot Ben & Jerry's", alors que votre corps, lui, qui avait déjà assimilé le cookie, va se prendre en plus 1000 calories. Pas très logique...

2. L'importance de cuisiner maison

-

Cuisiner une pizza, ça prend quoi, 10 minutes à faire ? Et maison, c'est 558 calories, alors qu'une pizza commandée, c'est :

a) 40 minutes d'attente,

b) 1870 calories, donc environ l'apport calorique d'une journée,

c) plus cher.

Faites en sorte de faire des courses intelligentes, avec des légumes, mais aussi de quoi vous faire un petit plaisir de manière raisonnable.

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
 

3. Il y a manger des fruits et manger des vrais fruits

-

Déjà que les bananes sont très caloriques et riches en sucre, si vous les consommez en chips, vous vous faites des bombes caloriques. Misez plus sur 100 g de framboises qui représentent 31 calories que les chips de bananes qui, elles, font 524 calories.

4. Attention aux boissons soi-disant healthy

-

Ici c'est le même topo : c'est très sympa une petite boisson aromatisée, mais attention au retour de bâton. Hydratez-vous grâce à une bouteille d'eau et faites-vous un snack avec des fruits. Moins calorique, et plus riche en vitamines. 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

 

5. Attention aux portions !

-

Le but n'est pas de vous dire de vous gaver de bacon puisque c'est équivalent, mais de faire attention à ne pas vous gaver d'avocado toast pour la simple et bonne raison que c'est healthy. Car healthy ne veut pas forcément dire light, alors un avocado toast, c'est bien, mais juste un, et de temps en temps. 

6. Faites attention à certains "superaliments"

-

Ces derniers temps, on entend beaucoup parler de ces superaliments : les graines de chia, l'acérola, l'açaï... Mais faites attention à leur apport calorique. Prenez par exemple les baies de Goji qui, pour 30 g, contiennent pas moins de 155 calories et 25 g de sucre. Oups.

  

7. Une vision concrète d'une journée pure malbouffe  

-

Nous aussi, on sait ce que c'est de glandouiller toute une journée et d'avoir envie de se faire plaisir... Mais dans une moindre mesure. Si manger une pizza, des frites, de la crème glacée et boire du Pepsi fait du bien, il n'empêche qu'en un repas (si on peut appeler ça un repas), vous avez atteint l'équivalent calorique de 2 journées.

8. Méfiez-vous des produits amaigrissants

-

Ah, ces produits miracles qui vous promettent jolie ligne et jeunesse... Mais méfiance de certains soi-disant produits minceur car, comme vous pouvez le voir, ce soi-disant café amaigrissant contient 1 calorie de plus qu'un café noir tout ce qui a de plus normal. Curieux, non ?

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
 

9. L'heure à laquelle vous mangez n'est pas primordiale  

-

Ne vous interdisez pas de dîner tout ça parce qu'au lieu de manger à 20h, il est 20h30 car ça ne change pas grand-chose. La seule chose, c'est d'éviter de se coucher juste après avoir mangé : prenez une douche, rangez un peu votre chambre, faites votre vaisselle... Bref, bougez un petit peu.

10. Pourquoi grignoter quand vous pouvez dîner ? 

-

Or-ga-ni-sa-tion ! Si vous voulez éviter ce genre de repas catastrophique (si on peut appeler ça un repas), faites en sorte de toujours avoir des ingrédients prêts pour un dîner plus raisonnable, et peut-être même plus savoureux...