Voilà maintenant une semaine que vous êtes enfermée entre quatre murs (parfois plus) et que vous n’avez pas encore complètement disjoncté.

Rien que pour ça, on tient tout particulièrement à vous féliciter, et on avoue que ce n’était clairement pas chose aisée.

Si, jusque là, vous avez réussi à maîtriser votre énergie pour ne pas tomber dans la folie, en revanche, vous vous êtes laissé aller à quelques (nombreux) grignotages - on sait que c’était juste pour vous réconforter -, mais aujourd’hui, vous vous êtes rendu compte que ça ne pouvait plus durer.

Vous avez pourtant essayé, mais impossible de ne pas céder à cette petite bouchée sucrée. Résultat : vous ne savez plus du tout comment opérer.

Et comme on est toujours là pour vous aider, voici quelques astuces faciles et simples à appliquer pour éviter de grignoter pendant le confinement.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Buvez beaucoup (d’eau)

-

Au-delà du fait que votre corps est composé à 70% d’eau et que celle-ci vous tient hydratée, elle a aussi le pouvoir d’aider à éliminer et favorise une meilleure assimilation des nutriments présents dans les aliments que vous consommez. Bonus : le jus de citron mélangé à l’eau offre en plus un effet de satiété durable.

 

2. Prenez un petit-déjeuner « intelligent »

-

Un petit-déjeuner « intelligent », c’est un petit-déjeuner qui vous apportera au minimum 25% de l’énergie nécessaire dans une journée. Pour ça, il doit être constitué de pain complet, de protéines telles qu’on en trouve dans les œufs ou les viandes blanches et d’un fruit.

 

3. Apprenez à mâcher (lentement)

-

On ne remet pas en cause le fait que vous sachiez mâcher ou non, mais le faites-vous vraiment bien ? Combien de temps dure votre repas ? Si la réponse se situe en dessous de 20 minutes, c’est qu’il y a un petit problème quelque part. Alors, on ralentit et on mâche lentement pour que le message de satiété prenne le temps d’arriver.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. N'attendez plus d’avoir faim

-

Ce n’est peut-être pas très « fun », mais manger à heures fixes permet d’instaurer un cycle de 4 heures entre les repas en prévoyant éventuellement des collations saines entre deux repas pour éviter d’être rongée par l’idée de craquer sur le premier truc qu’on voit passer.

 

5. Distrayez-vous immédiatement

-

Pourquoi attendre béate dans la souffrance ? Ça non ! Alors, on attrape son téléphone, on appelle une copine et on lui raconte nos dernières 24h, ou on se lance dans une séance de sport qui, en plus de nous avoir évité de grignoter, va même nous faire perdre nos petits bourrelets.

 

6. Réorganisez vos placards

-

C’est le moment de faire un coup de propre et de virer tout ce qui pourrait venir vous perturber au beau milieu de la journée. On ne garde que ce qui est bon (pour notre corps) et élimine toutes ces petites tentations.

7. Limitez (à tout prix) le stress

-

C’est bien connu, le stress entraîne avec lui une augmentation du taux de cortisol : une hormone redoutable qui booste l’appétit. Alors, on se relaxe, on respire, on médite et on peut même devenir une véritable de yogi si c’est ça l’astuce pour vous éviter de stresser.

 

8. Faites-vous plaisir (bah oui, quand même)

-

Bah oui, la vie n’est déjà pas très facile, on ne pas en plus se priver de TOUT. Alors, on se fait plaisir avec un petit dessert de temps en temps, en apprenant à adapter le reste de sa journée. Cela ne pourra qu’enlever l’effet de frustration qui vient souvent tout gâcher.