Comme quoi, on peut vraiment manger n'importe quoi...

Eh oui, pendant les fêtes de fin d'année, certains supermarchés en France ont fait le choix plus que douteux de mettre dans leurs rayons de la viande de zèbre, un animal très souvent classé comme menacé d'extinction. On a donc très envie de dire "WTF" et c'est exactement la réaction qu'a eue la Fondation 30 millions d'amis qui a déploré ce "très mauvais signal envoyé aux consommateurs" dans un article publié sur son site internet le 27 décembre 2018. 

Vendu comme une “viande exotique”, le zèbre est proposé sous forme de pavés ou de rôtis, tout comme le kangourou, l’autruche, le wapiti, le crocodile, ou encore le dromadaire. Alors, on pourrait questionner le problème, car certains diront " On mange bien du veau, du poulet ou encore du porc en permanence et ça ne choque personne !" Sauf qu'en l’espace de 25 ans, la population globale de zèbres a baissé de 25 %. En cause, l’exploitation humaine des terres pour l’élevage avec la réduction de leur territoire, le braconnage, mais aussi les changements climatiques. C'est le zèbre de Grévy qui a vu sa population fortement diminuer ces dernières années, classant l’espèce comme “en danger”. Le zèbre des plaines, l’espèce la plus répandue est quant à elle classée comme “quasi menacée” avec une population en baisse dans 10 pays sur 17.

Par conséquent, on s'interroge sur ce manque de cohérence : doit-on vraiment avoir une espèce menacée dans notre assiette ? 

Les Éclaireuses

 

-