D'après une étude IFOP, le temps de trajet entre votre lieu de travail et votre lieu de vie ne devrait pas excéder les 40 minutes pour que vous espériez être heureuse !
Cette étude, menée sur environ 2000 Français, révèle que l'horaire charnière correspondrait à 40 minutes par trajet, soit 1h20 passée dans les transports en commun par jour.
D'après une note attribuée par les sondés sur le "bien-être au travail", les salariés, dont le temps de trajet ne dépasse pas 40 minutes, seraient en bien meilleure forme (6,8/10) que leurs homologues au temps de trajet rallongé (6,4/10). De plus, conséquence du stress accumulé dans les transports et/ou du temps plus réduit passé au bureau, seuls 29 % des salariés ayant plus d’une heure de trajet considèrent leurs collègues « comme des amis, et pas seulement des collègues », contre 41 % pour ceux ayant moins d’une heure de trajet !

Mais ce qui devrait inquiéter davantage les employEURS que les employÉs, c'est le temps de travail perdu... D'après cette étude, il semblerait que les employés aux temps de trajet "interminables" passeraient 16 minutes de moins au boulot que les autres. Ce qui fait, sur une année, plus d'une semaine et demie de travail (en moins) !

Enfin, d'après une autre étude menée sur le sujet par région, 43 % des Parisiens mettraient plus d'une demi-heure à se rendre à leur travail contre seulement 15 % des provinciaux. Mais tous (72 %, toutes régions confondues) s'accordent à dire qu'ils seraient capables de changer de boulot pour réduire le temps de trajet pour se rendre à leur travail. 

Pour certaines d'entre nous, il serait peut-être temps de penser au télétravail !

Enjoy,

Les Éclaireuses