Ramener la coupe à la maison, allez les Bleues, allez !

Du 7 juin au 7 juillet, la France accueille la 8ème édition de la Coupe du monde féminine de football ! Le coup d’envoi est donné vendredi à 21h pour voir jouer nos Bleues contre la Corée du Sud. Si notre équipe de France remporte le trophée, les footballeuses ne gagneront pas le même salaire que leurs collègues masculins. Loin de là ! Lors de la dernière Coupe du monde masculine, l’instance internationale de football avait redistribué 38 millions d’euros à la Fédération française de football. Les joueurs s’étaient alors partagé 30% de cette somme, comme il se fait habituellement.

Si l’équipe de France féminine gagne cette Coupe du monde, il est prévu qu’elles aussi, évidemment, se partagent 30% de la somme reversé par la Fifa. Sauf qu’en cas de victoire elle prévoit de reverser 3,5 millions d’euros. On note un bien gros écart entre les salaires des footballeurs et des footballeuses. Au sein de l’équipe de France, ces écarts ne choquent pas. Des joueuses affirment qu’elles n’ont pas de problème avec ce fait. Étant donné qu’elles ne rapportent pas autant que les hommes, elles trouvent normal de gagner bien moins. Les conditions d’entrainements à la Coupe du Monde les satisfont.

Roxana Maracineanu, ministre des sports, n’est pas du même avis. Elle affirme que « Lorsqu’on fournit les mêmes efforts et qu’on atteint les mêmes objectifs, on devrait être récompensé de la même façon ». Ainsi, elle suggère à la Fifa de rééquilibrer cette différence. Elle prend l’exemple des primes olympiques qui sont les mêmes pour les hommes et pour les femmes.

Soyons nombreux et nombreuses à soutenir nos footballeuses pour le premier match vendredi à 21h !

Enjoy,

Les Éclaireuses