Travailler plus pour gagner plus. Mais pourquoi la vie ne peut-elle pas nous offrir tout ce dont on a envie sur un plateau en argent? Parce que la vie ne serait pas aussi trépidante ! Rien de plus gratifiant que de travailler dur pour obtenir ce que l'on veut. Rien de plus excitant que de récolter les fruits de son travail... ou du moins c'est ce qu'il faut se dire pour se motiver. Allez on met ses baskets, on se met un petit coup de pied aux fesses, et on se met au sport.

Je spors, tu spors, il sport, nous sportons, vous sportez, ils sportent.

Ne faites pas cette tête mesdemoiselles car contrairement à ce que vous pensez vous n'avez pas besoin de vous entraîner comme une acharnée. Juste milieu entre se reposer et s'entraînez, vous trouverez. Quelle intensité donner à votre exercice vous déterminerez (et ça sans exagérer). Ne pas torturer votre corps vous essayerez. Et oui, l'exercice sportif est un gros facteur de stress pour votre corps, et si votre corps est stressé en permanence, il n'aura malheureusement pas la chance de récupérer. 
Alors pour ne pas avoir le moral dans les chaussettes, ne pas user votre corps mais voir des résultats, la Team Les Éclaireuses vous conseille fortement de suivre les conseils de Idalis Velazquez, fondateur de IV Fitness et entraîneur personnel.

Il n'est pas question que de s'entraîner plus fort ou plus, mais de le faire avec intelligence.

Enjoy,

Les Éclaireuses 

   

1. Entraînez-vous de manière à pouvoir continuer à le faire
Source : We Heart It  
La priorité est de s'entraîner de manière à pouvoir continuer à le faire. 
 
Dites bye bye aux entrainements de fous furieux qui vous fatiguent tellement que vous ne pouvez plus marcher dans la rue sans passer pour un canard boiteux. 
 
Bannissez ces séances qui vous épuisent physiquement au point d'entamer la prochaine séance en étant dépitée. Si vous travaillez dans l'excès, vous augmentez le risque de vous blesser, ce qui compromet sérieusement votre capacité à en faire plus sur le long-terme. 
 
Pire encore : en vous blessant, vous ne retournerez pas sur les pas de la salle de sport avant un petit moment, et peut-être plus jamais...
 
Vous savez à quel point il est difficile de se remettre sur patte après avoir arrêté le sport pendant deux semaines passées sous les tropiques à siroter des cocktails, alors imaginez-vous après une entorse ou un pied cassé.
 
2. C'est à dire ni trop fort ni trop léger
Source : We Heart It 
Si nous vous mettons en garde contre des entraînements trop intensifs, nous ne sommes pas en train de vous dire qu'il faut vous reposer sur vos lauriers. Ce n'est pas en soulevant une feuille de papier que vous allez vous muscler.
 
Peu importe l'exercice que vous choisissez de faire, il ne doit pas vous donner l'impression de le faire sans aucune difficulté. Ben oui sinon on ne parle plus de sport...
 
Nous sommes toutes tentées tels des petits renards rusés que nous sommes, de commencer par l'activité qui nous fait le moins souffrir, ou de baisser l'intensité de l'exercice pour courir sans suer comme un boeuf.
 
Mais ne le faites-pas, vous devez sentir que l'exercice vous challenge, qu'il vous défie. 
 
Si votre première réponse à l'exercice de votre premier set est la même que la dernière du dernier set, c'est que comme on dit, il y a quelque chose qui cloche : quand vous commencez un exercice, vous avez en vous encore toute l'énergie nécessaire pour le réaliser puisque vous étiez en phase repos avant. Mais plus les minutes passent, plus (si l'exercice est réglé à la bonne intensité) vous êtes sensée lutter pour remporter la partie.
 
Vous devez toujours être capable de finir l'intégralité de votre entrainement sans non plus avoir l'impression de faire un arrêt cardiaque sur place, mais plus les minutes de sport passent, plus vous devez travailler plus fort et donner de votre personne pour atteindre votre objectif.
 
3. Vos exercices doivent être faits avec une intensité de 6/10 
Source : We Heart It 
Que vous soyez en session de strenght training, de cardio ou un peu de tout, le plus important est de réaliser les exercices à une intensité qui vous permet de vous challenger dans la mesure du possible.
 
Sur une échelle de 1 à 10, votre intensité d'effort doit être à 6.
 
Les entrainements peuvent durer entre 30 et 60 minutes.
 
Quand il s'agit de cardio, l'intensité doit vous permettre de pouvoir parler en même temps que vous êtes en train de courir. 
 
Bien-sûr vous n'êtes pas la pipelette habituelle, vous ne racontez pas toutes les anecdotes de votre vie en déblatérant des paroles à une vitesse folle, mais vous êtes capable de répondre et poser des questions en vous concentrant bien.
 
Si vous ne parvenez pas à parler car vous êtes beaucoup trop essoufflée, diminuez la cadence.
 
Et oui si vous vous êtes toujours demandée comment faisait cette fille à courir et être au téléphone avec sa meilleure amie comme si elle était au café du coin, vous avez la réponse. Son intensité est peut être moins forte que la votre, ou alors il s'agit d'une superwoman et là vous ne pouvez rivaliser. Si cela vous perturbe au plus haut point : jetez un coup d'oeil sur son tableau de bord (tout le monde le fait).
 
 
4. Vos entrainements très intenses doivent être courts 
Source : We Heart It 

L'intensité forte de vos exercices, lorsque vous êtes à 7 ou 8/10 est bonne quelque soit votre objectif.

Que vous souhaitiez perdre du poids, devenir un runner ou encore gagner en muscles, vous devez faire ces exercices intenses uniquement quelques fois par semaine, et non tous les jours.

Bon ben nous ça nous arrange parfaitement cette histoire !

Gardez bien en tête que vous devez sans cesse alterner la quantité de travail que vous êtes en train de produire avec l'intensité.

Pour les adeptes de la cardio : faites de courts exercices de 15-20 minutes en alternant les sprints et les périodes de récupération.

Pour les strenght training, cela signifie faire moins de set et moins de repos.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

 

5. Prenez un jour de repos entre des entraînements de haute intensité
Source : We Heart It 

Lorsque vous vous entrainez de manière intensive sans vous octroyez un peu de repos entre, votre corps ne peut pas s'endurcir.

Prenez un ou deux jours de repos et intégrez-le dans votre calendrier sportif, ou si vraiment vous êtes une acharnée du sport et que votre esprit ne vous laissera pas tranquille tant que vous ne ferez pas un peu de sport, choisissez une activité légère, douce.

Et oui lorsque nous commençons une routine sport, nous pouvons vite voir apparaître quelques TOC

Choisissez alors quelque chose qui vous permet de brûler quelques calories sans torturer votre corps est ce qu'il faut à votre corps.

Prenez l'air, marchez et profitez-en pour vous aérer l'esprit.

 

6. Vos exercices doivent vous rendre énergique pas amorphe
Source : We Heart It  

Si vous enchaînez 1h de tapis, 30 minutes de vélo elliptique, 15 minutes d'abdos et 1h00 de ZUMBAAA, ok vous avez des raisons d'être amorphe.

D'ailleurs est-ce que c'est humainement possible ?

Idéalement, faire du sport doit vous permettre d'évacuer tout le stress du train-train quotidien, vous rendre de merveilleuse humeur et vous faire penser positif.

Le sport c'est un peu de la méditation active !

Si cela vous rend au contraire encore plus grinchon (c'est possible?), à cran, vous voudrez mettre un terme à votre relation et vous romprez.

On ne sait pas si vous appartenez à la catégorie des femmes qui pensent qu'avec du vieux on peut faire du neuf, ou si au contraire le passé c'est le passé et si c'est du passé... c'est parce que c'était pourri, mais ....

Si vous rompez, soit vous reviendrez sur le ring avec beaucoup de rancoeur, soit vous remplacerez le sport par un loisir moins contraignant. 

 

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

7. Faites attention à votre progression. Êtes-vous en train de devenir plus forte ou plus rapide? 
Source : We Heart It 

Une manière de savoir si vous êtes en train de gagner en intensité est de regarder les progrès que vous avez réalisés jusqu'ici.

Aussi longtemps que vous serez en train de travailler régulièrement et en continu, et plus le temps passera, plus vous serez capable de courir plus vite ou plus longtemps.

Chaque entrainement vous fera vous sentir plus forte.

Vous aurez beau monter 100 000 marches, vous ne le sentirez plus. Vous pourrez porter des bagages sans avoir de crampes aux bras.

 

8. Appréciez n'importe quel progrès 
Source : We Heart It 

Quand vous êtes au tout début de ce processus, vous voyez vite vos progrès.

Forcément, vous êtes passée du stade RIEN au stade courir pendant 40 minutes.

Mais les résultats ne se comptent pas qu'en chiffres.

Progresser peut signifier maintenir sa forme ou avoir trouvé de la stabilité.

Le progrès c'est gagner quelques secondes lors de votre course de 5km, c'est être capable de faire sept sprints alors que vous en faisiez habituellement six, ou gagner 5 kilos de charge à la machine à abdos.

Le moindre petit gain est une grosse victoire. 

Le progrès c'est de pouvoir finir ses abdos jusqu'au bout sans se dire qu'on ne va pas mourrir en faisant un de moins.

Bon et bien il ne vous reste plus qu'à intégrer tous ces petits éléments dans votre cerveau et à ne pas vouloir aller plus vite que la musique !