En sexualité, comme dans la vie, il y a des jours avec et des jours sans. Si les jours sans commencent à devenir trop récurrents, si ce n’est quotidien, tout d’abord, pas de panique, c’est humain !

La baisse du désir sexuel, autrement dit de la libido, est plus fréquente qu’on ne le croit chez beaucoup de couples et, plus largement, chez beaucoup de personnes.

Chez nous les femmes, il est courant que notre désir fluctue non seulement au gré de nos menstruations, mais également en fonction de nombreux autres paramètres.

Quand notre envie de faire l’amour est au point mort, c’est qu’il y a souvent une épine quelque part… Le stress, la fatigue, le fait d’être très occupée ou d’être mal dans notre peau peuvent faire partie des nombreux facteurs qui encadrent cette envie.

En tout cas, s’il y a bien une chose à retenir, c’est que la libido et le plaisir sexuel qui va avec ne sont pas innés et se travaillent, eh oui mesdames !

Restez attentives, on vous donne quelques indices pour raviver la flamme.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Pimentez votre assiette

-

L’art culinaire offre de multiples possibilités et comme vous le savez certains aliments sont dits aphrodisiaques ! Dérivé d'Aphrodite, la déesse de l'amour dans la mythologie grecque, le terme aphrodisiaque désigne des substances naturelles capables de stimuler notre désir et notre plaisir sexuel. Si le gingembre et le chocolat sont les plus connus, sachez qu’il en existe des dizaines. À vous de varier les plaisirs !

 

2. L’appétit vient en mangeant

-

Plus nos parties de jambes en l’air s’espacent, moins on se rappelle à quel point elles nous font du bien. Il n’est pas question ici de se forcer, c’est comme lorsqu’il s’agit de manger, parfois, certaines assiettes ou certaines odeurs nous donnent plus envie que d’autres. Alors, il s’agit simplement d’apprendre à solliciter l’attirance et l’excitation, cela peut déjà commencer en faisant tomber le pyjama que l’on a (trop) l’habitude de porter.

 

3. Allez-y avec les doigts

-

Les difficultés à atteindre la jouissance à deux sont courantes. Si votre conjoint(e) a du mal à capter ce que vous appréciez et ce qui vous fait monter au septième ciel, assurez-vous dans un premier temps de le savoir vous-même. Comment ? En apprenant à connaître votre corps, ses zones sensibles et érogènes. Pour se faire, n’hésitez pas à vous toucher, nous sommes en 2020 et la masturbation féminine ne devrait plus rien avoir de tabou.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. N’ayez plus peur de parler la bouche pleine

-

Au vu des lignes précédentes, l’image peut paraître un peu abrupte. Mais en réalité, le message que l’on essaie de vous faire passer est qu’il est très important d’en parler ! D’évoquer vos envies, vos fantasmes, vos réticences… En somme, d’aiguiller au mieux votre moitié pour qu’elle puisse vous faire prendre votre pied !

 

5. N’hésitez pas à changer de table

-

Il est temps d’évoquer les (mauvaises) habitudes. Après plusieurs années de relations, nos ébats se concentrent de plus en plus dans le « lit conjugal » et rien que cette expression pourrait refroidir un plat sur le feu. Alors, pour faire à nouveau monter l’excitation, rien de tel qu’un lieu nouveau qui pourrait vous redonner le petit frisson. Attention tout de même, nous vous rappelons que l’exhibition sexuelle est punie par la loi, et on ne veut surtout pas vous envoyer en prison !