Il est devenu votre pire phobie !

Celui qui peut ruiner tout un run en une fraction de seconde. 

Celui qui vous immobilise pendant un - trop - long moment. 

Celui qui stoppe votre course effrénée. 

Celui qui vous coupe le souffle. 

Bref, le point de côté est celui que vous fuyez et que vous voulez à tout prix éviter.

Rassurons-nous, on n'est pas obligées de se mettre au ping-pong pour autant ! Car heureusement pour nous, il suffit simplement d'en comprendre les origines et de connaître les réflexes à adopter pour s'en débarrasser. 

Vous n'avez qu'à l'anticiper...

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1 - D'où ça vient ? 
Source : WeHeartIt

Le point de côté se manifeste généralement pendant l'effort physique en une douleur ponctuelle qui peut aller de l'abdomen jusqu'à la clavicule. Si son origine est encore considérée comme mystérieuse, l'on peut tout de même affirmer qu'il est dû à divers facteurs. Le principal étant une mauvaise respiration : le diaphragme a pour habitude de se contracter à l'inspiration et de se relaxer à l'expiration. Or, les muscles réclament plus d'oxygène lorsqu'on augmente l'effort. Le diaphragme peut donc avoir du mal à suivre lorsque la respiration est mauvaise.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - Respectez la digestion
Source : WeHeartIt

En résumé, le tube digestif ne peut faire deux choses en même temps. Si vous courrez alors que vous venez juste de déjeuner, le sang qui irrigue normalement le tube digestif sera occupé ailleurs. Ainsi, la digestion se fait mal. 

Il faut donc espacer les repas des runs d'environ 2 heures minimum. Dans le même ordre d'idées, ne mangez pas trop gras car ce serait trop difficile à digérer. De même, ne négligez jamais les échauffements pour permettre à la respiration de se mettre correctement en route et à la digestion de fonctionner. 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3 - Relaxez le diaphragme
Source : WeHeartIt

Si jamais le point de côté se manifeste malgré toutes ces prévoyances, il vous suffit simplement de ralentir la cadence et de surtout vous concentrer sur une bonne respiration. Si cela continue, arrêtez-vous histoire de vous détendre le diaphragme. 

Pour ce faire, penchez le haut de votre corps vers l'avant, faites pression sur le point de côté et on prend le temps de respirer profondément. 

 

Photo de couverture : ©WeHeartIt