Si les conséquences d'une crise cardiaque et d'une crise de panique sont bien différentes, les symptômes n'en sont pourtant pas si éloignés. 

Et pour cause, expérimenter une crise cardiaque mène généralement directement à la crise de panique, d'où la confusion entre ces deux attaques.

Douleurs dans la poitrine, transpiration, mauvaise respiration, nausées... Tels sont les signes qui peuvent être ressentis dans les deux cas. Alors pour arriver à différencier une crise cardiaque d'une crise de panique, mieux vaut connaître l'intensité de gravité de la crise, grâce à cet article. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1 - Une crise cardiaque
Source : BrightSide / © decade3d/depositphotos

- La douleur décrite pendant une attaque est dérangeante au point de ne plus pouvoir faire quoi que ce soit. 

- Elle apparaît au centre de la poitrine et peut descendre vers le bas le long du bras gauche et du dos. 

- Elle peut également se diffuser dans le cou, les dents et la mâchoire.

- L'intensité de la douleur peut changer. 

- La douleur dure plus de 5 minutes et n'empêche pas la personne de respirer. 

- La sensation d'irritation est généralement réservée au bras gauche. Elle est souvent accompagnée de sueurs froides, sensations de nausée et même parfois de vomi. 

- Au niveau de l'attaque cardiaque, c'est principalement la douleur dans leur poitrine sur laquelle se concentrent les gens, et la peur de mourir prend le dessus. 

- Enfin, les personnes concernées expérimentent en règle générale, un souffle accéléré - sauf si la crise cardiaque déclenche une crise de panique. 

=> Si vous ressentez ces différents symptômes pendant plus de 5 minutes, appelez d'urgence une ambulance ou faites-vous déposer à l'hôpital le plus tôt possible.  

 

2 - Une crise de panique
Source : BrightSide / © decade3d/depositphotos

Malgré ce que tout le monde pense, les attaques de panique peuvent se déclencher dans des circonstances tout à fait ordinaires. 

- Les symptômes d'une crise de panique atteignent généralement leur sommet au bout de 10 minutes. 

- La douleur est concentrée dans la région de la poitrine et ressemble à des montagnes russes : ça va, puis ça vient...

- Les irritations, picotements et engourdissements provoqués pendant la crise de panique ne sont pas réduits au bras gauche mais peuvent également apparaître vers la partie droite : bras, jambes et même doigts. 

- Les gens ont tendance à expérimenter des peurs irrationnelles comme s'ils étaient en train de suffoquer par exemple, ou de devenir fous.

 

Si vous ressentez ces différents symptômes, que ce soit dû à une crise cardiaque ou à une crise de panique, vous devez consulter immédiatement plutôt qu'attendre que ça passe. Vous pouvez mourir d'une attaque cardiaque si elle n'est pas prise en mains au bon moment. Si vous n'avez pas d'aide médicale pendant une attaque cardiaque, les symptômes peuvent devenir de plus en plus douloureux voire insupportables et surtout, ils peuvent revenir à tout moment. 

 

Photo de couverture : ©cdn.mamamia