S’il fut une époque où je pouvais tout donner à tout le monde, on peut estimer aujourd’hui que ce temps est révolu.

J’ai souvent été blessée par la médiocrité des personnes à qui j’avais tant donné. Il m’aura fallu des années pour ouvrir les yeux sur ce qui était en train de se passer, juste là, sous mon nez.

J’ai appris que certains abusaient de ma gentillesse, parfois même la bafouaient. Maintenant, tout ça est terminé et je sais désormais à qui l’accorder.

En grandissant, j’ai compris que mon temps était précieux et qu’il n’était pas bon pour moi de l’offrir à n’importe qui, surtout à ceux qui ne me méritaient pas.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Se poser les bonnes questions

-

La plupart du temps, notre vie est rythmée par le fameux métro-boulot-dodo. On ne prend donc pas forcément le temps de se demander si tout le monde a réellement sa place dans notre vie, alors que c’est essentiel. Qui m’apporte de la joie, me tire vers le haut, m’envoie de bonnes ondes et qui, au contraire, pompe mon énergie, me fait me sentir mal et me néglige ? Une fois que vous aurez fait le point, vous y verrez plus clair.

 

2. Se recentrer sur soi-même

-

Une fois que vous avez fait le point sur les personnes qui méritent ou non votre temps. Prenez un instant pour comprendre vos réelles ambitions intimes, les valeurs qui vous semblent essentielles pour avancer et évoluer, le tout pour savoir dans quelle direction vous souhaitez continuer. C’est la clé pour être pleinement épanouie et accomplie.

 

3. Faire du tri

-

Maintenant que vous savez qui vous êtes vraiment et ce que vous voulez pertinemment, à l’avenir, il est temps de faire vos adieux. Souvent, ils ne seront pas si difficiles puisque, après réflexion, ces personnes ne vous méritent pas tant. C’est comme un gros poids qu’on enlève de nos épaules, comme une grosse bouffée d’oxygène qu’on prendrait après plusieurs minutes d’apnée.

 

4. Se concentrer sur les bonnes personnes

-

Avez-vous vu tout le temps que vous venez de gagner ? À vous de l’investir désormais auprès des bonnes personnes. D’investir votre énergie pour quelqu’un qui saura le recevoir et vous le rendre si nécessaire le jour où vous ferez part de ce besoin. Une relation saine, d’égal à égal.

 

5. Arrêter de culpabiliser

-

Quand on a trop bon cœur, et c’est souvent le problème, on a tendance à culpabiliser à la place des autres. Il est temps d’apprendre à être un peu égoïste, à faire preuve d’égoïsme positif. C’est-à-dire de penser à vous, sans pour autant devenir égocentrique. Vous comprenez l’ambiguïté ? Prendre le temps de faire des choses pour soi vous permet d’être aussi plus disponible pour les autres.

 

Tags : perdre du poids