Dans un monde où la culture du physique prend toujours plus de place ou simplement que la passion prend le dessus, le sport prend de plus en plus de place.

C'est tellement satisfaisant de voir les résultats du sport sur son corps, de se sentir bien dans sa peau, de ressentir les endorphines envahir son corps à chaque séance... Comment ne pas céder à la tentation ?!

Telle une drogue, vous ne pouvez plus vous passer de votre dose de sport quotidienne, vous faites passer votre séance avant les apéros entre amis... Et c'est à partir de ce moment-là que vous devez vous poser des questions. 

Et ça n'est pas la fit-girl Erin qui nous contredira : l'instagrammeuse du nom de queencitysweat, a d'ailleurs récemment posté ce qu'elle appelle un "Différent genre de Mardi : transformation"

Elle explique en légende de sa photo, que l'image de gauche correspond à Février 2016, tandis que celle de droit à Juin 2017. "D'un côté j'étais ADDICTE au sport et je fonçais tête baissée m'entraîner". En comparant cette période à aujourd'hui, notre fit girl se rend maintenant compte de l'extrême dans lequel elle était tombée et surtout le sens du terme "équilibre".*

En plus de ce sur-entraînement, Erin reconnaît ne pas avoir assez mangé à cette période-là, comparé à l'exercice qu'elle pratiquait, ce qui lui provoqua une sévère anémie dont découlèrent manque d'énergie et faiblesse, au point qu'elle ne put même plus sortir du lit. Et pourtant, elle se força à aller à la gym, même si elle ressemblait à un zombie. 

La raison à ça ? Instagram. Eh oui, le réseau social peut devenir dangereux pour bon nombre de jeunes filles qui cherchent à (se) prouver quelque chose. C'est devenu tellement simple de se comparer aux autres sur ce réseau, qu'Erin a commencé à se plaire à se challenger sur "Jusqu'à quel point je peux être mince ?", plus que "Jusqu'à quel point je peux être healthy ?"

Selon elle, la constante comparaison aux autres due à Instagram est vraiment dangereuse. Elle encourage donc les autres à ne pas reproduire les mêmes erreurs : "Un chiffre sur la balance ne peut pas dicter votre bonheur. Mais je ne vais pas m'épancher sur le sujet, mais plutôt sur le fait que je suis beaucoup plus HEUREUSE sur la photo de droite. Et ça simplement grâce au fait que je priorise maintenant le temps passé avec ceux que j'aime, plutôt qu'à m'occuper de mon corps".

Pour conclure, notre fit girl nous rappelle que notre corps n'est pas parfait : il faut arrêter de se comparer constamment aux autres et aimer le corps qui nous a été donné, il est capable de belles choses.

On n'aurait pas pu dire mieux !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

 

This is what I call my "hey Monday, try and rain on my parade" face???? PC: @thechicboss

Une publication partagée par Erin (@queencitysweat) le

 

Tags : fitness, instagram