Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on est face à une femme active. 

Une fois atteint les 100 ans, notre super-mamie a décidé de relever un nouveau challenge dans sa vie : s'inscrire à une course de 50 mètres ; défi relevé haut-la-main puisque son temps fut de 19.07 secondes - on veut bien en faire autant à son âge. 

C'est à l'âge de 81 ans que Julia Hawkins entreprit le vélo de compétition et il s'est avéré que le sport se révéla comme une véritable fontaine de jouvence. Si on était déjà conscientes de l'effet du sport sur l'organisme, en voilà la preuve vivante. 

Cette ancienne institutrice nous explique qu'elle a toujours aimé la compétition, ça ne sont d'ailleurs pas ses 4 inscriptions - dont 2 médailles d'or - aux Senior Olympics qui contrediront cette déclaration. Chaque jour, ses voisins de Baton Rouge, en Louisiane, peuvent l'admirer faire des tours de vélo ou courir. Ce que Julia apprécie dans la course, c'est qu'il s'agit juste de son corps et de son mental ; elle n'a pas besoin de rien ni de personne et c'est un sentiment de liberté qui l'épanouit largement. 

Prochain challenge pour cette jardinière-maîtresse de maison-cuisinière : le 100 mètres, qu'elle estime pertinent, une fois passés les 100 ans. Son petit secret ? Julia Hawkins confie qu'elle ne pourrait rien faire sans les étirements et qu'ils sont l'élément capital qui fait qu'elle peut encore prétendre à une telle activité...

Bon bah, on n'a plus qu'à se bouger de notre canapé nous.

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

Source : WARREN HAWKINS
Source : WARREN HAWKINS