Ca y est. Ca y est vous l'avez fait, vous le savez dorénavant ça ne changera pas... Vous allez devenir végétarienne ! C'est simple, quand vous voyez un bout de viande, vous ne pouvez plus vous empêcher de penser à toutes ces choses qu'il a fallu faire pour qu'il arrive dans cette barquette au supermarché. 

Peut-être que vous aimez encore le goût, après tout, c'est une habitude, les plats de votre grand-mère le dimanche, le poulet de maman, et tant d'autres choses. Mais ça ne vous fera pas renoncer à votre décision, c'est sur ! Pourtant vous vous demandez sincèrement comment ce changement de mode alimentaire va se passer... 

"Vais-je toujours pouvoir manger avec mes collègues le midi ? Et comment vont se passer les apéros ? Que va-t-on dire aux repas de famille ? Est-ce que je ne vais pas être fatiguée ? Je vais être carencée ?" ... les questions tourbillonnent dans votre tête, et vous trouvez tout et son contraire sur internet. Difficile de ne pas être perturbée par ce changement imminent.

Pas d'inquiétude, c'est là que votre Team favorite intervient pour vous éclairer sur tout ce qu'il faut savoir avant de devenir végétarienne ! On répond à toutes vos questions, même celles que vous n'aviez pas osé taper sur Google !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Le tofu n'est pas la seule source de protéines

-

Souvent, on imagine que les végétariens doivent manger beaucoup de tofu et autres dérivés du soja pour pourvoir à leurs besoins en protéines. Fort heureusement, il existe de nombreuses autres sources de protéines comme les légumineuses, certaines noix, le quinoa... mais aussi les oeufs et les produits laitiers !

 

2. Vous ne manquerez pas forcément de fer

-

Le fer d'origine végétale serait environ 2 fois moins bien assimilé que le fer d'origine animale. Alors certes, il faudra faire vérifier votre taux de fer (et de B12), mais le manque de fer peut être inexistant chez un végétarien ! De plus, si vous mangez des oeufs et de manière équilibrée, vous ne devriez pas en manquer.

 

3. On vous fera toujours des blagues

-

C'est indéniable, vous aurez toujours des blagues potaches sur votre nouveau mode alimentaire. Ne vous vexez surtout pas ! Prenez plutôt votre plus grand sourire et répondez avec bonne humeur ; souvent les personnes qui font des blagues sont juste dérangées par ce qu'elles ne connaissent pas. 

 

4. Vos dîners entre amis seront toujours aussi cool ...

-

La cuisine végétarienne n'est pas barbante, ni triste... Bien au contraire ! En sortant des chemins battus des plats déjà connus, vous allez stimuler votre créativité et vous ferez des plats d'enfer à vos amis ! Et oui, même la raclette et les barbecues peuvent se faire "façon végétarien".

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

5. ... mais on vous posera toujours autant de questions !

-

Vos plats différents susciteront toujours des questions ! Profitez-en, c'est l'occasion de parler librement de votre nouveau mode alimentaire, de vos choix, et de parler calmement d'un sujet qui fait parfois (encore) polémique. Et vos convives seront souvent agréablement surpris. 

 

6. Votre budget alimentaire va diminuer

-

On ne va pas se mentir, la viande et le poisson coûte cher. En arrêtant d'en manger, vous allez forcément diminuer votre budget course ... si vous n'achetez pas tous les substituts de viande qui coûte quasiment aussi cher ! Mangez équilibré, et pensez aux légumineuses.

 

7. Vous allez vous intéresser à votre impact environnemental

-

Peu importe les raisons qui vous ont poussé à devenir végétarienne, vous allez forcément vous confronter aux problèmes tels que manger de saison ou encore manger local. Vous allez comprendre que votre alimentation à un impact sur l'environnement... et même si on ne peut pas mener toutes les batailles, il reste important de garder cette sensibilité écologique dans un coin de notre tête.

8. Votre routine beauté risque de changer

-

De même, vous allez vous interroger sur la provenance de vos cosmétiques, et sûrement vous tourner vers des produits plus naturels ou non-testés sur les animaux. 

 

9. Vous pourrez toujours faire autant de sport 

-

Il y a une question qui revient souvent quand on est sportive et végétarienne : "mais comment tu fais avec tout ce sport, t'es pas fatiguée ?", généralement accompagnée d'une tête effarée. Mais on vous rassure, si vous mangez équilibré, vous n'aurez aucun problème à faire tout le sport que vous voulez. 

 

10. Vous n'avez pas besoin d'être sévère avec vous-même !

-

Lorsqu'on commence à être végétarienne, on veut tout bien faire... mais parfois on est tentée par ce plat avec un peu de poisson, ou on mange sans s'en apercevoir une omelette avec du jambon (et pas juste du fromage !). Et vous savez quoi ? Ce n'est pas grave ! Mais alors absolument pas ! Vous faites des efforts au quotidien, alors restée tolérante envers vous-même.