Si vous êtes une adepte de l’afterwork et des paquets de cigarettes, vous feriez bien de lire ce qui va suivre.

Selon une étude britannique publiée dans la revue BMJ Public Health, boire une bouteille de 75 cl de vin par semaine reviendrait à fumer cinq cigarettes pour les hommes, et comme le monde est injuste, dix cigarettes pour les femmes en termes d’évaluation de risque d’avoir un cancer.

De telles recherches ont pour but de faire réaliser à l’opinion publique qu’une consommation d’alcool aussi modérée soit-elle présente bel et bien des risques pour la santé.

« Tout le monde sait que les cigarettes causent le cancer », a déclaré Dr Richard Saitz spécialiste en toxicomanie et directeur du département des sciences de la santé communautaire à l’Université de Boston, avant d’ajouter : « Faire entendre qu’une quantité d’alcool équivaut à celle des cigarettes en termes de risque de cancer est une meilleure idée ».

Les chercheurs à l’initiative de cette enquête se sont servis des données de l’association Cancer Research UK pour calculer le risque absolu de cancers directement liés à l’alcool. Et c’est le cancer du sein pour les femmes qui arrive en tête de liste pour les consommatrices de vin et non de tabac. Évidemment, les risques sont encore plus grands pour celles qui s'enfilent des cigarettes.

Si cette étude n’a pas pour objectif de recommander le « moins pire », elle prévient que la consommation d’alcool autant que celle de la cigarette n’est pas sans risque…

Les Éclaireuses

-