Après avoir largement participé au lancement du mouvement #MeToo, Alyssa Milano s’engage pour une nouvelle cause qui lui tient à cœur, toujours en vue de protéger le droit des femmes.

Alors que l'État de Géorgie vient d'adopter une loi extrêmement restrictive sur l'avortement, l'actrice américaine invite les femmes à « boycotter le sexe jusqu’à ce que nous retrouvions notre indépendance physique », en lançant le hashtag #SexStrike sur les réseaux sociaux.

En effet, le gouverneur de Géorgie vient de faire passer une loi qui vise à interdire l’IVG dès que les battements du cœur du fœtus sont perceptibles. Le cœur pouvant être entendu dès la sixième semaine de grossesse, pour de nombreuses femmes, ce laps de temps est insuffisant pour qu'elles prennent connaissance de leur grossesse.

L’invitation a été plus ou moins bien reçue et certaines féministes ont reproché à l'actrice d'avoir une lecture machiste des relations sexuelles. Les appels à boycotter les tournages en Géorgie, État qui a séduit Hollywood avec des dispositifs fiscaux très attractifs, ont reçu un accueil tout aussi mitigé.

Les Éclaireuses