Le pain est à la France ce que les pâtes sont à l'Italie, ce que les sushis sont au Japon : bien plus qu'une spécialité culinaire, une véritable tradition léguée de génération en génération. Lorsqu'on dit "baguette" à n'importe quel individu sur cette planète, il pense immédiatement aux Français - si ce n'est aux Parisiens !

C'est donc sans trop de surprise que, ce mercredi, notre baguette nationale s'est fait inscrire au patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO.

La baguette de pain inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'humanité

Ce mardi 29 novembre, la France présentait son emblématique baguette de pain au 17e comité intergouvernemental de l'UNESCO, au Maroc. À la suite de quoi ce dernier a décidé de l'inscrire, à l'unanimité, au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Et plus précisément ses savoir-faire artisanaux et sa culture.

"La baguette se distingue des autres pains, car elle est composée de seulement quatre ingrédients (farine, eau, sel, levure et/ou levain) à partir desquels chaque boulanger, en jouant sur le terroir, le dosage, le pétrissage, le pointage (temps de fermentation), le façonnage et la cuisson, obtiendra une baguette unique", pouvait-on lire dans son dossier. Une maîtrise et une histoire maintenant reconnues à leur juste valeur...

"Un savoir-faire nécessaire à l'artisanat traditionnel"

Dans cette liste, on retrouve des points comme les "traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants", les "pratiques sociales, rituels et événements festifs" ainsi que le "savoir-faire nécessaire à l'artisanat traditionnel". De quoi faire sourire nos boulangers. Des caractéristiques que la baguette détient amplement. Rendons à César ce qui appartient à César : elle a, enfin, la place qu'elle mérite.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : bien manger, news food, Alimentation