Ah, les réseaux sociaux... Si utiles et dangereux à la fois. On aime y suivre nos proches, nos célébrités préférées et restaurants favoris. Mais on apprécie aussi - et surtout ! - s'y abandonner à des corps musclés et paysages rêvés qui ne nous font finalement pas l'agréable effet souhaité... Au contraire. Généralement, on en sort contrariés. À quoi bon se créer un compte sur Instagram ou TikTok si c'est pour le polluer par des informations qui vont bien plus nous faire froncer les sourcils que sourire ?

Il est grand temps de faire un petit tri !

Avant de commencer, l'important est d'identifier quels types de contenus vont vous intéresser, vous faire plaisir, voire égayer vos journées. La danse, la musique, le sport... Le choix du domaine est extrêmement vaste. Nous, personnellement - et comme une bonne partie de la population... surtout française -, nous avons un sacré penchant pour la nourriture, qu'il s'agisse de recettes détaillées comme de plats terminés. Et plus particulièrement pour celle parfaitement imaginée, créée, cuisinée par des chefs.

Ça vous tente ? On le savait avant même de commencer cet article... C'est bien pour cela que nous vous avons soigneusement sélectionné 5 jeunes chefs français à suivre sur les réseaux !

Enjoy,

Les Éclaireuses

Diego Alary

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Diego (@diegoalary)

 

On ne peut parler chefs et réseaux sociaux sans prononcer son nom. Depuis quelques mois, Diego Alary a envahi nos feeds... Pour notre plus grand plaisir. Après s'être amplement fait la main en tant que demi-chef au triplement étoilé Plaza Athénée, aux côtés d'Alain Ducasse, puis comme chef, dans le restaurant bistronomique Les Pères Siffleurs, il rejoint l'aventure Top Chef en 2020.

Il est le plus jeune à participer à cette onzième saison. Bien qu'il n'ait pas remporté la médaille d'or, il se fait remarquer pour son énergie de folie. Très actif sur la toile, en quête perpétuelle de recettes faciles et pas chères, il est, à ce jour, le cuisinier le plus suivi sur TikTok au monde avec 3 millions d'abonnés.

Mory Sacko

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mory Sacko (@mory_sacko_)

 

Même promotion de Top Chef, mais pas le même univers. Mory Sacko évolue dans une cuisine aux consonances à la fois africaines, japonaises et françaises. Après sa participation à l'émission, il ouvre son restaurant, Mosuke - fusion de son prénom et de "Yasuke", esclave africain devenu le premier samouraï étranger - en septembre 2020.

S'en suivent des centaines d'articles, des dizaines de projets, et des titres tels que celui de "Jeune talent" par le Gault & Millau (2020), le "Young Chef Award" (2021) et une étoile au guide Michelin, la même année. Bref, tout ce que Mory Sacko touche devient or. Même son compte Instagram, suivi par 260 000 abonnés, sur lequel il ne se prive en aucun cas de nous mettre l'eau à la bouche en nous montrant les plats proposés à ses différentes cartes.

Julia Sedefdjian

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Julia Sedefdjian (@juliasedefdjian)

 

À tout juste vingt ans, elle devenait cheffe du restaurant étoilé Les Fables de la Fontaine. À peine trois années plus tard, elle ouvrait son premier restaurant dans le 5e arrondissement de Paris, Baieta, avec une carte méditerranéenne, clin d'œil à sa ville natale, Nice. Oui, Julia Sedefdjian est, à ce jour, la plus jeune cheffe étoilée de France.

On la découvre volontiers sur les réseaux sociaux, où elle nous fait découvrir sa cuisine, délicieusement bien élaborée.

Alexandre Marchon

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alexandre Marchon (@alexandre_marchon)

 

Pour Alexandre Marchon, devenir chef, ce n'était pas forcément une fin en soi. C'est initialement dans la publicité et la communication qu'il s'épanouit. La cuisine ? Il la garde pour la passion... Passion qui, après avoir gagné l'émission "Un dîner presque parfait", se met à rimer avec profession. Ce jeune autodidacte a ouvert son premier restaurant, Marchon, en 2020.

Une véritable ode aux légumes, déclinés en menu le midi, et en 5 à 7 plats le soir. Le tout, immortalisé et fièrement servi sur son compte Instagram.

Victor Mercier

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Victor Mercier (@victmercier)

 

Fils d'un père cadre commercial au Gault & Millau, sa vocation sonne, très jeune, comme une évidence. Après avoir été diplômé de l'école Ferrandi et multiplié les expériences dans des restaurants, en 2016, Victor Mercier, lance dans un tour du monde. Cuisinier engagé, il a pour projet de créer un documentaire sur la souveraineté alimentaire, nommé "Vibes". Lorsqu'il rentre en France, il est contacté puis participe à la saison 9 de Top Chef.

Deux années plus tard, il ouvre son premier restaurant, FIEF ("Fait Ici En France"). Étoile au guide Michelin, "Jeune chef de l'année"... Tout lui réussit, mais rien ne lui fait perdre de vue son objectif : se battre pour une alimentation saine et produite avec des méthodes durables. Un combat qu'il mène ouvertement sur ses réseaux.

 

 

Tags : réseaux sociaux, food et réseaux sociaux, Restaurant