Malheur…

Tant d’années à penser que manger des sushis serait bon pour notre santé mais aussi bon pour le moral (non, ne chantonnez pas « c’est bon pour le moral » … pas maintenant). Tant d’années passées à savourer ces sushis avec amour au restaurant avec ses copines ou devant une série avec son chéri… Tant d’années à être dans l’erreur.

Hélas chère enjôleuse, l’heure est grave. Si nous écoutons le Centers for Disease Control and Prevention, il y aurait un grand risque lié à la consommation de nourriture crue. Les sushis pourraient être porteurs d’une « anisakiase », une maladie du poisson causée par des vers parasites dont les œufs sont transportés par l’hôte (notre pauvre petit california roll…).

Ces petits parasites sont très faciles à transmettre, surtout chez les poissons non cuits. Ils peuvent causer de la fièvre, de la diarrhée ou encore des vomissements. Sexy lady !

Et même si cette maladie est déjà connue depuis un bout de temps, les médecins décident maintenant de rendre les personnes conscientes des risques qu’elles prennent en mangeant des sushis après qu’une personne ait récemment été diagnostiqué avec cette maladie.

La seule solution pour le moment est de chauffer ou refroidir considérablement le poisson.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Enjoy,

Les Éclaireuses  

 

Source : giphy.com

 

 

Photo de couverture : WeHeartIt