Cette incroyable histoire nous arrive tout droit du Nebraska, aux États-Unis, où une Américaine de 61 ans vient de mettre au monde Uma Louise, sa petite-fille.

Déjà mère de trois enfants, Cécile Eledge n’a pas hésité une seconde pour offrir son aide à l’un d’eux et s’est spontanément proposée d’être la mère porteuse pour son fils Elliot Dougherty et son compagnon Matthew Eledge après qu’ils lui aient fait part de leur envie de devenir parents. « C’était l’instinct naturel », a-t-elle affirmé à la télévision sur une chaîne locale.

Après de nombreux examens médicaux au centre de l’Université du Nebraska, Cécile a pu obtenir l’accord favorable des médecins. Si l’enfant a pu voir le jour, c’est grâce au processus de fécondation in vitro et au sperme de Matthew ainsi qu’aux ovules de la sœur d’Elliot.

Encore plus surprenant et à la grande surprise des médecins, l’accouchement s’est si bien déroulé qu’elle a même pu accoucher par voie basse et non par césarienne, dès la première tentative d’insémination. La grand-mère et sa petite-fille sont en bonne santé et se portent à merveille !

« Quand vous êtes gay, marié et que vous voulez un enfant, vous savez que vous devrez trouver une manière spéciale de fonder une famille. Et il existe des façons créatives et uniques de créer une famille », a déclaré Matthew avant que sa mère n’ajoute : « L’histoire de la petite Uma est que sa tante Léa lui a fourni la graine de la vie et que sa grand-mère Cécile lui a fourni le jardin de l’amour pour qu’elle puisse s’épanouir ».

Un résumé magnifique qui nous a fait craquer !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ariel Panowicz (@arielpanowicz) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ariel Panowicz (@arielpanowicz) le