En hiver, au printemps, en automne... Quelle que soit la saison, vous grignotez. 

Vous pensiez que la chaleur vous ferait passer ce mauvais toc ? Eh bien, c'est loupé ! Pour les chanceuses qui ont du soleil, vous trouvez toujours mille moyens de boulotter. Et ce, malgré les envies de bikini. 

Vos vieux démons semblent ne jamais vouloir vous lâcher et il faut dire que vous en avez plus qu'assez.

Alors pour enfin vous en débarrasser, voici 8 super tips à absolument adopter. On vous assure que si vous les appliquez au quotidien, votre appétit ne pourra que se réduire et vos envies de grignoter, s'envoler. C'est de la logique !

Vous n'aurez plus d'excuse. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1 - Mangez à votre faim
Source : WeHeartIt

Vous savez que les calories sont essentielles dans votre prise et perte de poids. Aussi importantes soient-elles, vous devez tout de même en ingurgiter un minimum afin de ne pas vous affamer, car cela provoque, à coup sûr, les grignotements. Vous ne devez pas descendre en-dessous d'un certain seuil : 1 200. Préférez une pause goûter avec un encas d'environ 100 à 150 calories, plutôt que divers grignotages intempestifs. 

 

2 - Observez la règles des 3
Source : WeHeartIt

Certains ingrédients vous éloigneront de vos boulotages. Vous devez, dans chacun de vos repas, consommer une dose de protéines pour vous rassasier, une dose de glucides pour vous booster et une dose de matières grasses pour vous combler. Vos encas doivent contenir au moins glucides ou protéines pour servir à quelque chose, plus que pour servir votre gourmandise. 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3 - HY-DRA-TEZ VOUS !
Source : WeHeartIt

Comme d'habitude, buvez 1.5 L d'eau par jour, cela vous coupera la faim, vous aidera à vous purger et à vous drainer et, en plus, c'est facile à faire. Ne pas le faire serait de la provocation.

 

4 - Ne soyez pas trop exigeante
Source : WeHeartIt

Trop de privation entraîne la frustration ! Et qui dit frustration, dit craquage imminent et effet yoyo. Ne vous privez pas de tout : fromage, alcool, sucre... Il ne manquerait plus que vous arrêtiez de fumer ou autre et vous voilà dans de sacrées privations. Cela fonctionnera peut-être sur la première semaine, mais pas sur le long terme. Le manque vous fera craquer, et généralement, dans un autre extrême. On écoute donc son corps et on s'autorise quelques plaisirs.

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

5 - Mangez doucement
Source : WeHeartIt

Ici, on essaye de duper le cerveau en mâchant très doucement et en dégustant chaque bouchée. Vous pouvez même faire une pause pendant votre repas, de manière à faire comprendre à votre cerveau que vous n'avez plus faim. 

 

6 - Ne lésinez pas sur les fibres
Source : WeHeartIt

Vous devez avoir une dose minimale quotidienne de 25 g de fibres, ce sont elles qui éviteront ballonnements et gonflements et qui vous permettront d'avoir l'estomac rempli tout au long de la journée. Entre salades, smoothies et toasts, vous avez de quoi remplir votre estomac...

7 - Finissez-en avec le sucre
Source : WeHeartIt

Plus vous mangez de sucreries, plus vous en aurez envie. Cercle vicieux quand tu nous tiens... Mais dans le même ordre d'idées, moins vous en consommez et moins vous en aurez envie. On se prive donc les deux premières semaines et vous profiterez après. 

 

8 - Votre maître-mot : dodo !
Source : WeHeartIt

Le sommeil a un effet certain sur les hormones et notamment les hormones qui touchent l'appétit : il affecte la leptine (celle qui régule la faim) et la ghréline (celle qui stimule l'appétit). Si vous ne dormez pas assez, vos niveaux de letpine baisseront et ceux de ghréline augmenteront. On vous conseille donc les 8 heures de sommeil syndicales et minimales !

 

Photo de couverture : ©WeHeartIt