Ah l’éducation des enfants, une chose bien délicate qui nous donne parfois envie de nous arracher les cheveux

Alors, si chacune a sa méthode pour éduquer et instruire ses enfants à devenir les adultes de demain, il y a quand même une chose à retenir : la façon dont on leur parle joue sur leur confiance en eux ! 

Eh oui, même si on les aime très fort, nos enfants nous poussent parfois tellement à bout qu’il se peut que de temps en temps quelques petites phrases sortent inconsciemment de notre bouche.

Des phrases qui, quand on les dit, peuvent paraître tout à fait anodines mais qui résonnent autrement dans la tête de nos enfants.

On vous a donc listé les 8 phrases à ne jamais dire à un enfant ainsi que les solutions qu'il serait préférable d'utiliser dans ces situations. 

Enjoy

Les Éclaireuses

 

1. « Arrête de pleurer »

-

Si votre enfant pleure, c’est qu’il a besoin d’extérioriser ce qu’il ressent, vous devez le laisser exprimer ses sentiments. Lui demander d’arrêter ne fera que refouler ses émotions.

Essayez plutôt de comprendre ses larmes et de le consoler pour qu'il se calme rapidement

 

2. « Les grand(e)s garçons/ filles n’ont pas peur »

-

Une phrase à oublier surtout quand on sait que, même adulte, la peur est un sentiment tout à fait naturel qui fait partie de notre instinct et qui permet de se protéger.

Optez plutôt pour une discussion avec votre enfant pour comprendre ses peurs et lui prouver qu’il n’a pas de raison d’éprouver ce sentiment.

 

3. « T’es bête ou quoi ? »

-

Cette phrase insinue que votre enfant n’a pas le droit de se tromper et attaque directement ses compétences ainsi que son envie de progresser.

Pour ne pas lui donner la peur de l’échec ou avoir l’impression d’être atteint dans sa dignité, essayez plutôt de comprendre ce que votre enfant n’a pas compris.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. « Tu me déçois »

-

Il n’y a pas pire sensation que de décevoir quelqu’un ! Dire à votre enfant qu’il vous a déçue lui renverra une image négative de lui-même qui pourra altérer sa confiance en lui.

Expliquez-lui plutôt pourquoi son comportement ne vous a pas plu pour ne pas qu’il le reproduise, mais ne le rendez pas coupable de votre déception.

 

5. « Je ne veux plus te voir »

-

Cette exclusion est difficile à entendre pour l’enfant qui, en plus de se faire disputer, doit encaisser ces paroles de rupture qui peuvent lui faire douter de votre amour.

Expliquez plutôt à votre enfant pourquoi vous êtes en colère et pourquoi vous avez besoin d’un moment avant de lui reparler.

 

6. « Cette personne y arrive bien, elle ! »

-

Même si le but premier est sûrement de motiver votre enfant à réussir, cette phrase viendra plutôt comparer et dévaloriser votre enfant en comparaison à une autre personne.

Optez plutôt pour des phrases motivantes comme « tu vas y arriver » !

 

7. « Que va-t-on faire de toi ? »

-

Cette phrase est dévalorisante et culpabilisante pour votre enfant. Elle lui donnera l’impression d’être un fardeau pour vous et qu’il n’est pas destiné à réussir.

Si la situation vous inquiète réellement, montrez à votre enfant que vous avez confiance en lui et cherchez ensemble des solutions pour son épanouissement.

 

8. « Ne fais pas ça, c’est pour les filles/ les garçons ».

-

Empêcher votre enfant d’exprimer sa créativité en raison de son sexe revient à brimer son épanouissement personnel et son développement.

Aucune activité ne devrait être genrée, laissons nos enfants s’exprimer comme ils le souhaitent.

 

Tags : enfant