Dans la vie, c’est souvent que rien ne va comme on l’avait initialement envisagé ! On a beau vouloir tout prévoir encore et encore, il y aura toujours un imprévu qui viendra bouleverser nos plans. Dans les moments difficiles, parfois on peut aviser et parfois c’est plus compliqué. On essaye de lutter au maximum ou alors, au contraire, on se sent vaincues.

Même en mettant toute la bonne volonté du monde face aux problèmes, il se peut que vous ayez l’impression de vous retrouver dans une impasse. La vie n’est pas un scénario facile à interpréter. Entre les contradictions et rebondissements, le comportement à adopter face aux problèmes n’est pas toujours facile à trouver !

Peut-être qu’il nous manque quelques clés afin de mieux appréhender le monde qui nous entoure. La culture bouddhiste regarde et réagit aux problèmes d’une façon assez différente de la nôtre, les Occidentaux. Nous allons voir ensemble 7 astuces pour ne pas nous laisser ruiner le moral lorsque des problèmes entrent dans nos vies et au contraire aller de l'avant !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Ne pas forcer les choses

Lorsque la situation va de façon très persistante dans un sens, ça ne sert à rien de lutter contre. Le meilleur comportement à adopter est de se positionner dans une perspective réaliste et positive. Pour cela, l’acceptation est une solution. Ainsi, vous n’allez pas dépenser une énergie folle à essayer d’éviter l’inévitable. Attention ! On ne vous dit pas d’accepter n’importe quelle solution, juste celles où les limites ne dépendent pas de vous ! Ne fuyez pas la réalité, acceptez-la.

 

2. Prenez le temps d’intérioriser la situation

Dans une situation compliquée, de nombreux facteurs sont externes. Ne dépendant pas de notre volonté, nous ne pouvons rien y faire. Cependant, la chose qui nous appartient totalement est la façon dont nous allons réagir. À notre échelle, nous pouvons faire quelque chose. Il n’y a pas besoin d’accuser le destin ou de trouver des coupables. Il faut prendre le temps d’appréhender le problème et de trouver une solution afin de nous nuire le moins possible.

 

3. On apprend de nos échecs

Vous allez vous dire que c’est peut-être une idée vue et revue, mais c’est pourtant vrai : il faut apprendre de ses erreurs. Sinon, à quoi bon se tromper ? Tout événement est une opportunité d’apprendre. Tirons des enseignements de nos échecs afin de ne pas les refaire la prochaine fois. Vous allez en apprendre sur vous-même, sur les autres et sur la vie en général.

 
4. Laisser la part du destin

Ce qui doit arriver arrive selon la culture bouddhiste. Différents facteurs se rencontrent et la chose se produit ! Rien n’arrive sans raison. Vous avez déjà remarqué que souvent, bien après l’événement, on trouve une explication de pourquoi la chose dite est arrivée. Les plus terre-à-terre d’entre nous n’aimeront sûrement pas cette réponse, mais le destin fait son travail !

 
5. Vivre dans le présent

Vivre dans les remords ou les regrets n’est pas bon ! Il vaut mieux apporter les changements nécessaires en temps et en heure. Rien ne sert de penser à ce que l’on aurait pu faire. Nous devons faire face à ce qui se présente à nous au moment présent. Ressasser le passé ne nous fait pas avancer.

 

6. Le rire est la solution

Le meilleur remède contre la tristesse et le pessimisme est sûrement le rire ! En plus de libérer des endorphines qui permettent de réduire le stress, le rire permet d’oxygéner notre cerveau. Vous avez déjà remarqué que Bouddha est souvent représenté avec un léger sourire lorsqu’il médite ou même un grand rire lorsque ses yeux sont ouverts ?

 

7. Ne pas s'apitoyer sur son sort

Il n’y a rien de bon à jouer la victime ! Parfois, certains ont l’impression que cela leur procure du plaisir ! Ils se sentent peut-être valorisés sur le moment. Dans cette situation, la personne qui se victimise pense donc qu’elle ne peut rien y faire. Alors que c’est en ayant une démarche de compréhension que l’on peut s’assurer si le problème dépend ou non de nous. Ainsi les actions que nous pouvons mettre en place seront en phase avec le problème.