Tic tac tic tac tic tac… le temps file !

À peine sommes-nous débarquées en 2017 qu’on sent déjà que les prochains mois vont passer à vitesse grand V et que va arriver, sans qu’on s’en aperçoive, la saison des maillots de bain. Alors oui, il se peut qu’on anticipe quelque peu mais, face à la grisaille de l’hiver, on a une envie irrésistible de voir le soleil repointer le bout de ses rayons et de partir en vacances au bord de l’eau.

Et pour peu qu’on ait la chance de pouvoir aller s’éclater à la plage dès les vacances de printemps, il va falloir penser rapidement à son bikini body ! Et qui dit bikini body dit forcément régimes ! Chaque année, c’est la même chanson, on ne peut pas y couper.

Et là, on commence déjà à paniquer en regardant notre petit ventre et en pensant à tous les excès qu’on vient de faire à cause des fêtes ou de la déprime hivernale. La tablette de chocolat à moitié finie qui trône sur notre table de salon nous fixe d’ailleurs d’un air accusateur.

Mais pas de panique ! On a encore du temps et pour démarrer en douceur, on a déniché en avant-première 7 régimes hyper healthy qui seront à la mode en 2017. Des programmes qui ont fait leurs preuves et qui misent tout sur la santé de notre intestin : on a hâte de tester !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Attention ! Avant de débuter un régime qui n’est pas anodin pour votre santé, consultez votre médecin ou au mieux, un nutritionniste ou un diététicien qui saura vous orienter, vous conseiller et vous suivre pendant votre diet.

 

1 – Remettre son intestin à neuf avec le Gut Makeover
Source: WeHeartit

Qu’on se le dise un intestin heureux est la base d’un être heureux. Et ce ne sont pas les études scientifiques de ces dernières années qui viendront affirmer le contraire. En effet, les chercheurs commencent à percer les secrets de l’intestin et des bactéries qui y vivent et peuvent maintenant démontrer que la façon dont nous nourrissons ces colonies peut conduire à un ventre plus plat, à une peau plus éclatante et à une vie plus heureuse.

Concrètement ça donne quoi ?

On va privilégier les aliments qui favorisent la multiplication des bonnes bactéries dans l’intestin. Parmi eux : l’huile d’olive extra-vierge et l’ail cru qui sont anti-fongiques, le vinaigre de cidre qui va stimuler les bonnes bactéries, le thé vert qui a des propriétés anti-microbiennes, les herbes comme le romarin et le thym qui sont anti-inflammatoires et les protéines maigres contenues dans le poisson et la viande blanche.

Et on élimine au maximum les sucres, l’alcool et les produits laitiers qui vont favoriser la formation de mauvaises bactéries et de champignons tels que le fléau (trop mal connu) de nos sociétés modernes : la candida albicans.

 
2 – FODMAP is the new gluten
Source: Food for Love

Menée à l’origine pour les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable (SII), une recherche scientifique australienne a découvert que les responsables pourraient être les FODMAP, des groupes d’aliments pouvant passer dans le côlon sans être digérés entraînant alors un excès de gaz et donc des douleurs, des ballonnements et un ventre gonflé.

La même étude a aussi démontré qu’à moins de réellement souffrir de la maladie cœliaque (intolérance avérée au gluten), le gluten ne posera probablement aucun problème aux personnes atteintes du SII, contrairement aux FODMAP.

Concrètement ça donne quoi ?

Si (et seulement si) vous souffrez régulièrement de douleurs abdominales, de ballonnements, de constipations ou de diarrhées, il se peut que vous souffriez du SII. Dans ce cas, le mieux est de consulter un médecin-nutritionniste ou un diététicien formé aux FODMAP qui vous conseillera de limiter votre consommation de certains aliments qui fermentent.

Parmi eux (attention liste non exhaustive) : le blé, les oignons, les poireaux, l’ail, les artichauts, la betterave, les petits pois, les légumineuses, les champignons, les choux, certaines noix, les produits laitiers, les fruits trop riches en fructose tels que les pommes, les poires, les cerises, le melon, la pastèque, etc. ainsi que les sucreries diverses y compris le miel.

 

3 – Mincir vite avec le Nouveau régime Atkins
Source: Paleo Leap

Pour vous donner une idée, c’est à lui que Kim Kardashian doit sa perte de poids spectaculaire après sa deuxième grossesse. Le but de ce régime ? Perdre du poids, prévenir les maladies cardiovasculaires et le diabète et guérir des problèmes de santé comme les brûlures d’estomac, les flatulences, les migraines, l’asthme, etc. en favorisant les graisses saines, ainsi que les protéines et en limitant l’apport en glucides.

Concrètement ça donne quoi ?

On dit bye-bye aux féculents, aux légumineuses, aux fruits (à cause du sucre qu’ils contiennent), aux légumes secs, aux laitages à l’exception du fromage et du beurre, à l’alcool et aux sucreries en général (y compris les boissons).

Le thé, le café et les légumes verts quant à eux sont à consommer avec modération. A côté de ça, on dit helloooo à volonté aux poissons, viandes maigres, œufs, huiles, beurre, margarine, fromages et salade.

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

4 – Réapprendre les bases avec le régime méditerranéen
Source: Food for Love

S’il y a bien un régime qui a fait ses preuves depuis des années et qui privilégie autant la perte de poids que la santé, c’est bien le régime méditerranéen. Non seulement il nous apprend à manger sain, mais aussi à consommer les bonnes proportions. Il nous fait prendre de bonnes habitudes alimentaires en somme.

Concrètement ça donne quoi ?

On consomme en abondance fruits, légumes, céréales complètes, ail, oignons, épices, aromates et bien sûr, la base de la cuisine méditerranéenne : l’huile d’olive. On essaie aussi de manger au quotidien des légumineuses, des noix, des graines, des produits laitiers et, modérément, du vin rouge (on savait que ce régime vous plairait !).

Au niveau des protéines, on se lâche sur le poisson, on limite un peu notre consommation de viande blanche et d’œufs et on limite beaucoup notre apport en viande rouge. Enfin, comme pour tout régime digne de ce nom, on fait très attention aux sucres.

 

5 – Détoxifier son organisme avec des infusions
Source: WeHeartit

Stimuler le métabolisme, soutenir le foie, apporter des oligo-éléments, agir comme antioxydant, rien de nouveau sous le soleil : les infusions sont toujours une très bonne manière de faire une petite cure détox et on va continuer de les adorer en 2017. En plus de faire boire de l’eau à celles qui ne sont pas fan de l’H2O nature, elles peuvent aussi permettre de consommer une partie des cinq-fruits-et-légumes-par-jour.

Concrètement ça donne quoi ?

On plonge des fruits, légumes et herbes dans de l’eau et on laisse infuser quelques heures avant de boire. Par exemple, pour une éliminer des toxines et faciliter la digestion, on mise sur un combo concombre + citron + menthe + gingembre.

On peut aussi mélanger fraises + citron + basilic pour une infusion riche en potassium et vitamine C aux vertus anti-oxydantes,  anti-inflammatoires et antibactériennes. Et pour se faire un ventre plat, on tente l’infusion d’ananas + mangue + citron !

 

6 – Brûler les graisses avec du miel
Source: Le Jardin de l'Îl d'Elle

Apparemment Winnie l’Ourson avait tout compris ! Car des études scientifiques ont récemment révélé que prendre une cuillère de miel avant le coucher aiderait notre corps en stimulant la combustion des graisses pendant la nuit. Ça semble un peu trop beau et pourtant il y a une explication.

Concrètement ça donne quoi ?

Le cerveau a besoin d'environ 6,5 grammes de glycogène par heure. Or, si on mange vers 19h, il n’en aura plus assez pendant la nuit. Si pendant la journée, il peut pomper dans tout le sucre que nous avalons, la nuit, il est en manque. Non seulement cela peut de nous faire vivre une nuit agitée, mais en plus des hormones de stress seront sécrétées et risquent de désactiver la capacité de notre corps à brûler les graisses. Ingérer une cuillère de miel permet donc de ne pas perturber ce processus.

Mais pourquoi du miel ? Parce qu’il est composé à 50-50 de glucose et de fructose. Le premier, à libération rapide, garde le cerveau alimenté en début de sommeil, tandis que le deuxième est libéré plus lentement et atteint le cerveau plus tard. Même si beaucoup de fruits sont composés de la même manière, eux contiennent des fibres qui sont plus susceptible de perturber le sommeil à cause du processus de digestion. D’où l’utilité de privilégier le miel.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

7 – Suivre la tendance avec le #IIFYM
Source: WeHeartit

Le #IIFYM (If it fit your macros = si cela entre dans vos macros) a été utilisé plus de 7 millions de fois sur Instagram, principalement par des adeptes de la musculation. Autant dire que c’est LE régime à la mode en ce moment. Le principe ? Qu’on ait envie de brocolis ou d’une bonne grosse pizza, on mange ce que l’on veut du moment que ça entre dans le plan nutritionnel qu’on a établi.

Concrètement ça donne quoi ?

On commence par définir le nombre de calories dont on a besoin pour atteindre notre objectif, qu’il s’agisse d’une perte de poids ou de se maintenir en forme. On définit ensuite la répartition de ces calories dans les différentes catégories de macronutriments, à savoir les protéines, les glucides et les lipides.

Enfin cette diet implique de lire les étiquettes et de peser et compter absolument tout ce que l’on mange pour ne pas dépasser notre plan de départ. C’est le côté beaucoup moins fun… Pour celles qui veulent malgré tout se lancer, il existe l’appli MyFitnessPal qui permet de scanner n’importe quel code barre pour obtenir toutes les données nutritionnelles d’un produit.