Après le burger-sushi, place à la tendance de l’imprononçable « onigirazu »  ou quand un simple maki se décline en sandwich.

Encore une preuve que l’on peut tout faire avec du riz puisqu’il s’agit de l’ingrédient de base, que l’on agrémente ensuite comme bon nous semble. C’est tout simplement la version XXL du maki d’origine, pour les frustrées des petites doses (beaucoup d’entre vous se reconnaitront).

Parce qu’il faut bien innover des makis saumon ou maki avocats, voici le sandwich « franco-japonais » sur mesure, déclinable sous toutes ses formes. On a presque envie de le manger avec des baguettes ! Encore faut-il savoir les manier…

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Un goût rassembleur

-

L’avantage, c’est que les friandes de sushis se contenteront de garder la recette originale, mais en profitant d’une grosse quantité. Imaginez un sushi géant, adapté à votre ventre de gourmande, avec un avocat entier et plein de riz… Vous tomberez par terre.

Les curieuses préfèreront le mix entre ingrédients japonais et français. Ou pourquoi pas Mexicain ? Vous avez tous les choix : tofu, œufs pochés, cream cheese… Entourées d’algues (il faut bien que ça tienne), ces grosses boules de riz constituent un repas alléchant et équilibré à la fois si vous associez de bons aliments ensemble.

 

2. Un menu  « healthy »

-

Pour les plus soucieuses de leur ligne, évitez de rajouter d’autres féculents et pas trop de sauce. Un « onigirazu » aux crudités, à l’avocat et au poulet est le combo idéal. À vous d’innover des mélanges sains et variés si vous êtes convaincue par l’idée et en faire votre  « lunch time » de tous les jours. Les algues Nori qui les recouvrent sont un allié santé par excellence et le riz à sushis rassasie jusqu'au prochain repas. À vous d'ajouter un minimum de verdure ! 

 

3. La « lunch box » idéale

-

Ce sandwich-maki regroupe toutes les qualités. Rapide à réaliser, à condition bien sûr de préparer le riz à l’avance, mais nous vous en partagerons la recette ci-dessous, facilement transportable dans un bento par exemple et, forcément, personnalisable à souhait et rassasiant… C’est LA pause gourmande des gens pressés ou l’apéro after-work idéal.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Facile à préparer chez soi

-

Place à la recette qui vous montrera à quel point c'est simple, rapide et économique (si l’on s’y prend bien). 20 minutes de préparation, bon marché… Que demander de plus ?

Vous aurez besoin de :

  • 1 feuille de Nori
  • 1 bol de riz à sushi cuit
  • Votre garniture préférée
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja

 

Étape 1 : Déposez la feuille d'algue de nori sur du film alimentaire.

Étape 2 : Au centre de la feuille d'algue, formez une galette de riz avec la moitié du riz (préparé au préalable)

Étape 3 : Couvrez de garniture (haricots verts, salade de choux,  concombre…) Un conseil : disposez d’abord les éléments fins (crudités) puis ajoutez, par exemple, des protéines (poulet pané, avocat, poisson..)

Étape 4 : Versez la sauce soja (pour le goût asiatique). Cela reste facultatif.

Étape 5 : Couvrez avec d’autres crudités ou légumes cuits et ajoutez une deuxième couche de galette.

Étape 6 : Repliez la feuille d'algue comme une enveloppe et refermez avec le film alimentaire.

Étape 7 (la meilleure) : Coupez la boule en deux et le tour est joué !

 

5. Photogénique et "instagramable"

-

Parce qu'il faut y penser ! Le "onigarazu" est aussi bon que beau. Tout compte, surtout à notre époque où tout le monde mange avec les yeux. C'est vrai, quoi de plus salivant qu'une assiette colorée, aux couleurs harmonieuses, qui éveille tous nos sens ? Un plaisir gustatif tient compte de tous ces critères, il n'y a qu'à demander aux grands chefs. Leurs mets sont toujours tellement soignés qu'ils ouvrent directement l'appétit.