Migraine : sorte de mal de tête chronique et invalidant, caractérisé par des douleurs crâniennes intenses voire pulsatiles et des nausées.

La migraine et vous c’est un combat de tous les jours. Toujours une boîte d’antalgiques à portée de main, vous affrontez les journées de migraine avec ardeur. Mais à force de se battre, on en vient à perdre espoir de guérir un jour.

La migraine est l'un des maux les plus répandus en France : environ 20% de la population serait concerné.

Pour envisager une amélioration ou peut-être même une guérison totale (qui sait ?!), la team Healthy a dégoté pour vous les 4 pratiques à essayer pour stopper le mal de tête qui vous tourmente tant.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. L’Hypnose
Source : Pinterest

De plus en plus à la mode pour arrêter de fumer ou pour stopper son addiction au sucre, l’hypnose tente de faire ses preuves auprès des migraineux. 

L’hypnotiseur a le pouvoir de vous placer dans un état de demi-sommeil afin de moduler, ici, votre perception de la douleur ! L'hypnose médicale est même utilisée par des anesthésistes lors de courte intervention chirurgicale. 
Dans le cas de la lutte contre les migraines, le but de la séance est d’atteindre votre inconscient pour le libérer des pressions quotidiennes. Et qui dit plus de pression, dit plus de mal de tête !

Une approche à tenter !

 

2. La Phytothérapie
Source : WeHeartIt

Au même titre que l’aromathérapie, la phytothérapie fait partie des médecines naturelles. Malgré une utilisation commune des plantes, les deux méthodes ont tout de même une différence. L’aromathérapie travaille avec les extraits aromatiques des plantes (les huiles essentielles), la phytothérapie, elle, fait usage de l’ensemble des composants des plantes.

Si les médicaments vous ont un jour convaincue, mais qu’aujourd’hui ils ne vous conviennent plus, autant passer à leurs homologues naturels. Ce système de médication parallèle rejoint le classique dans son objectif : soulager, traiter et dans l’absolu, guérir.

Pour la migraine, il est conseillé d’utiliser la « grande camomille ». Elle va dilater les petites veines de votre cerveau afin d’éviter les « embouteillages » sanguins, souvent causes de vos céphalés !

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3. L'Acupuncture
Source : Pinterest

Comme toutes les facettes de la médecine chinoise, l’acupuncture est basée sur la notion de souffle et d’énergie.

La sphère médicale asiatique considère le corps humain comme un ensemble dynamique. Une dynamique souvent mal répartie et à l’origine de nombre de vos maux.

Chaque point d’acupuncture est un portail cutané vers cette énergie à rediriger. En revanche, l’association française d’acupuncture met en garde sur les praticiens. Seuls les docteurs qui ont suivi des modules en plus de leurs études de médecine générale et obtenu la formation « capacité en acupuncture » sont réellement fiables.

Phobique des aiguilles ? Il parait que ça ne fait pas mal !

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. L'Ostéopathie
Source : Pinterest

« L'ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle qui repose sur l'idée que des manipulations manuelles du système musculaire et squelettique (…) permettent de soulager certains troubles fonctionnels. »
De ce fait, l’ostéopathe va pouvoir soigner les tensions de la nuque, les torsions du dos, les fins déplacements de la mâchoire qui influent directement sur le mal de tête chronique. 

En revanche, si vous détestez vous faire masser, mieux vaut éviter cette technique !

 

Photo de couverture : ©WeHeartIt