Ça cogne dans votre tête ? ça tangue dans votre estomac ? et vous ne supportez plus la lumière du jour ? Et bien, il semblerait que vous soyez victime d’une vilaine migraine !

Dans ces moments- là, vous n’avez qu’une seule idée en tête : faire taire le marteau piqueur qui s’en donne à cœur joie à l’intérieur de votre crâne ! Vous foncez alors dans l’armoire à pharmacie à la recherche d’un cachet d’aspirine qui, avec un peu de chance, vous soulagera pendant deux heures.

Le souci avec les Dolipranes, Ibuprofènes et autres Aspégics, c’est qu’ils éteignent les symptômes de la migraine mais n’en traitent pas la cause. Il faut donc essayer, autant que possible, de trouver la source du problème pour l’éradiquer une bonne fois pour toute cette garce !  Et comme chaque femme est une île, il n’y a malheureusement pas de réponse universelle. Il va donc falloir enquêter en écoutant votre petit corps.

Etes-vous stressée, surmenée, intolérante à un aliment, sujette à un déséquilibre hormonal ou au syndrome pré-menstruel ? Avez-vous des problèmes d’hypertension, de fatigue oculaire, de thyroïde ? Ou payez-vous juste le prix d’une soirée alcoolisée? Autant de questions dont les réponses pourraient vous éclairer.

Pour vous aider à faire le tri et à aller mieux, Les Éclaireuses vous donnent leurs 20 astuces pour éviter ou soulager les migraines.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 – On note nos migraines sur un calendrier
Source: Shortstopdesigns.wordpress.com 

Les migraines obéissent souvent à des stimuli extérieurs. Pour voir ce qui peut les déclencher, la meilleure des manières est donc de les répertorier sur un calendrier en notant à chaque fois ce que l’on faisait à ce moment-là, combien de temps a duré la douleur, si quelque chose l’a soulagée...

De cette façon, on pourra ensuite faire des comparaisons et des rapprochements pour trouver enfin la cause de nos malheurs.

 

2 – On se détache de nos écrans quand nos yeux sont fatigués
Source: WeHeartit

Ça tout le monde le sait, les écrans ne sont pas les meilleurs amis de notre tête car ils projettent beaucoup de lumière et obligent nos yeux à faire des efforts permanents.

Du coup, c’est LA première piste à explorer en cas de migraine. On essaie de s’imposer quelques heures voir une journée complète sans écran et on voit ce que ça donne.

Et pour celles qui ne peuvent absolument pas s’en passer, notamment pour le travail, on télécharge une appli comme Flu.x qui va venir agir comme un filtre et bloquer la lumière bleue de nos téléphones, tablettes et ordinateurs. Ou on peut investir dans une paire de lunettes spéciale qui, en plus de filtrer la lumière bleue, nous fera un accessoire de plus à ajouter à notre look de working girl.

 

3 – On essaie de gérer notre stress et de se relaxer
Source: WeHeartit

Ah le stress, ce fléau ! Il nous fait mal au ventre, nous donne mauvaise mine, nous empêche de dormir et nous colle la migraine. Merci !

On essaie donc de se relaxer au maximum en faisant régulièrement des exercices de respiration ou des activités comme le yoga, la méditation, la sophrologie ou le taï-chi.

Et la migraine est installée, on peut aussi essayer de l’enrayer en se massant le cou et les épaules et en se détendant dans une pièce sombre et calme.

 

4 – On fait attention à notre alimentation
Source: WeHeartit

L’un des remèdes les plus efficaces à la migraine c’est de faire quelques petits changements dans son alimentation. Certains aliments en particulier sont désormais reconnus comme pouvant déclencher des migraines : les produits laitiers, la caféine en forte dose, le chocolat (OMG noooon), les arachides, certains fruits comme la banane, l’avocat, les agrumes ou l’oignon, la viande de porc contenant des nitrates, les aliments contenant du glutamate monosodique (MSG, un exhausteur de goût) ou encore les aliments fermentés ou marinés.

Attention, ça ne veut absolument pas dire qu’il faut rayer tout ça de son assiette (encore heureux !). Le mieux est de continuer d’en consommer et de tenir en parallèle un journal alimentaire pour identifier les aliments qui peuvent déclencher une migraine. Et après ça seulement, on peut essayer d’arrêter l’aliment en question pour voir si la situation s’arrange.

 

5 – On ne saute pas de repas
Source: WeHeartit

Pour éviter la migraine, on évite absolument de sauter des repas et on essaie au maximum de manger à heures régulières. Comme les fluctuations de sucre dans le sang peuvent provoquer une réponse migraineuse, le mieux est de ne pas rester plus de 3h sans s’alimenter et d’inclure des protéines maigres (poisson, viande blanche, légumineuses, œuf…) à chaque repas pour maintenir un taux de glucose stable.

Le jeûne est donc fortement déconseillé aux personnes migraineuses.

 

6 – On fait le plein de vitamines
Source: WeHeartit

Des études ont reconnu que la vitamine B2 pouvait aider à soulager la migraine. On trouve cette vitamine dans tous les aliments qui contiennent de la riboflavine, à savoir les poissons gras, les lentilles, les champignons, les levures… On peut aussi la consommer en gélules en cure de quelques semaines pour voir si cela fait effet.

La vitamine B6 peut également aider en cas de maux de têtes car elle augmente le taux de sérotonine qui évite l’apparition de la douleur. Elle se trouve notamment les poissons, les céréales complètes, les pommes de terre consommées avec la peau, les brocolis, les asperges, les graines…

 

7 – On fait une cure de magnésium
Source: WeHeartit

Comme on l’a dit, le stress est l’une des premières causes de migraine. Le problème c’est qu’à cause du stress, la production de magnésium a une fâcheuse tendance à se bloquer, ce qui déclenche la douleur et notamment les maux de tête.

On s’assure donc de consommer assez de magnésium contenu dans la levure de bière, les différentes sortes de noix, les graines de tournesol, le riz complet, les châtaignes... Et si cela ne suffit pas, on peut essayer de faire une cure avec des gélules de magnésium trouvables en pharmacie.

 

8 – On consomme des oméga-3
Source: WeHeartit

Certaines migraines peuvent être causées par une inflammation. Dans ce cas, il faut en venir à bout et pour cela, consommer des oméga-3 qui sont des acides gras essentiels au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire.

Dans notre assiette, on fait donc la part belle aux fruits à coques (noix, noisettes…), aux graines, aux huiles de colza et de lin, aux œufs et aux poissons.

 

9 – On mange des amandes
Source: WeHeartit

Les amandes peuvent être une alternative naturelle à certains médicaments contre la migraine car elles contiennent un de la salicine qui agit comme un analgésique. On essaie donc de manger une poignée ou deux d’amandes quand on sent monter la douleur.

Attention cependant, pour certaines personnes, les amandes peuvent avoir l’effet contraire et déclencher des maux de tête.

 

10 – On boit beaucoup d’eau
Source: WeHeartit

On ne le répètera jamais assez : il faut 1,5 litre d’eau par jour ! Non seulement, cela préviendra une migraine due à la déshydratation mais en plus boire régulièrement de l’eau permettrait, selon des études scientifiques, de réduire l’intensité des maux de têtes.

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

11 – On y va doucement sur l’alcool
Source: WeHeartit

On n’a peut-être pas besoin de vous faire un dessin. Tout le monde sait qu’un excès d’alcool entraîne quasiment automatiquement un mal de tête carabiné pendant les 8h suivantes.

Le point positif c’est qu’il n’y a pas de surprise, on sait directement d’où vient notre migraine et on sait qu’elle finira par s’estomper.

Cependant, pour l’éviter au maximum, 1) on évite les soirées trop arrosées et 2) on privilégie les alcools blancs. En effet, tous les alcools sont composés en partie de substances congénères et certaines d’entre elles peuvent contribuer à la gueule de bois. Or, ces substances sont davantage contenues dans les alcools colorés. Donc, il faut mieux du vin blanc que de la bière !

 

12 – On essaie de faire de bonnes nuits de sommeil
Source: WeHeartit

Les migraines peuvent parfois nous empêcher de dormir ou nous réveiller la nuit. Mais de la même façon, une mauvaise nuit peut engendrer une migraine (#cerclevicieux).

On essaie donc d’appliquer un petit rituel pour mieux dormir : on se couche et on se lève à heures régulières, on ne pas fait pas de sieste trop longue en journée (pas plus de 30 minutes), on se détend avant d’aller au lit (musique, bain chaud, lecture…), on fait attention à ce qu’on mange au dîner, on n’évite de faire du sport trop tard et on ne consomme pas d’alcool, de café ou de cigarette avant de se coucher.

Et surtout on ne se force pas à s’endormir ! C’est un coup à se prendre la tête, dans tous les sens du terme. Si on n’arrive pas à trouver le sommeil, il vaut mieux faire une activité tranquille comme lire, jusqu’à ce qu’on commence enfin à somnoler.

 

13 – On applique de la glace ou de la chaleur sur la douleur
Source: WeHeartit

Les changements de température peuvent être une bonne thérapie. Certaines personnes vont se trouver soulager par le froid tandis que d’autres vont préférer la chaleur.

On fait donc le test sur soi en appliquant sur la tête et le cou une poche de froid qui aura un effet anesthésiant ou un coussin chauffant qui détendra les muscles. Les douches et les bains chauds auront également le même effet.

 

14 – On se fait une infusion de grande camomille
Source: WeHeartit

Utilisée depuis des siècles, la grande camomille aide à prévenir et à combattre les migraines. Elle permet de diminuer la fréquence ainsi que l’intensité des crises grâce à un actif qu’elle contient, la parthénolide.

On mâche donc de 125 à 250mg de feuilles séchées de grande camomille par jour, ou on en prend la même quantité en gélules ou en tisanes.

A noter que la grande camomille ne doit pas être confondue avec la camomille allemande ou la camomille romaine qui ne possèdent pas les mêmes propriétés.

 

15 – On se fait une infusion de gingembre
Source: Pinterest

Largement reconnu pour ses vertus analgésiques, le gingembre peut être d’une grande aide pour soulager la migraine.

Pour profiter de ses bienfaits, on en boit en infusion deux fois par jour. Pour ça, rien de plus simple : il suffit de couper quelques morceaux de gingembre frais et de les laisser infuser quelques minutes dans l’eau bouillante avant de filtrer et de boire.

 

16 – On se soigne avec de l’huile essentielle de lavande vraie
Source: Pinterest

Non seulement la lavande sent divinement bon, mais en plus elle peut être un remède de choix contre la migraine.

Soit on dilue deux à quatre gouttes d’huile essentielle de lavande vraie dans un bol d’eau bouillante pour l’inhaler, soit on s’en verse deux gouttes sur le bout des doigts avant de se masser les tempes.

 

17 – On se soigne avec de l’huile essentielle de menthe poivrée
Source: Pinterest

La menthe poivrée possède de nombreuses vertus et parmi elles, le pouvoir de soulager les migraines. Comme elle favorise la circulation sanguine, elle permet d’éviter les sensations de pulsations dans les tempes. Et comme elle est très fraîche, elle permet également d’anesthésier la douleur.

Comme pour la lavande, on a le choix : soit on la dilue dans un bol d’eau bouillante pour l’inhaler, soit on s’en verse quelques gouttes sur la pulpe des doigts pour se masser les tempes.

 

18 – On se met au sport
Source: WeHeartit

Encore une bonne raison de faire de l’exercice ! Pendant le sport, le corps sécrète des endorphines, reconnues comme étant les hormones du bonheur. Celles-ci vont agir comme un puissant anti-douleur naturel  et va également aider à réduire le stress qui peut être la cause de la migraine.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

19 – On se masse le cuir chevelu
Source: Pinterest

Do it yourself ! En cas de migraine, se masser le cuir chevelu peut être un bon moyen de soulager la douleur, particulièrement si on s’attarde à la base du crâne.

 

20 – On tente l’acupuncture
Source: WeHeartit

L’acupuncture est une médecine douce qui permet de régler bien des maux, dont la migraine. On met donc de côté sa phobie des aiguilles et on prend rendez-vous avec un bon praticien.

Bien que certains considèrent que l’acupuncture n’a qu’un effet placebo, elle peut malgré tout fournir un réel soulagement.