Parfois, il s’opère des changements physiologiques que nous ne sommes pas capables d’expliquer et qui nous inquiètent (ou nous réjouissent !)
Car oui, en tant que femme, qui n’a jamais cru à un jour être tombée enceinte ?! Par accident ou par préméditation, il existe toujours ce moment de latence durant lequel on se pose des questions. Alors, loin de nous l’idée de vous écarter de la source la plus sûre, le test de grossesse, mais voici quelques éléments qui se mettent en place sur votre corps lorsque vous attendez un enfant.
Alors non, ça n'est pas parce-que vous ressentez ces différents symptômes que vous êtes forcément enceinte, mais ils peuvent être un premier indicateur.

Alors pour essayer d'y voir un peu plus clair lorsque vous essayez de tomber enceinte ou pour vous avertir d'une potentielle grossesse imprévue, voici les 10 signes avant-coureurs d'un heureux évènement en préparation. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Retard de règles

-

C'est tout bonnement le signe le plus explicite qu'un bébé est en route, et ça, surtout si votre cycle habituel est réglé comme une horloge. S'il est normalement anarchique, ce symptôme est discutable. Mais sachez que des périodes de retard de règles peuvent être provoquées par différents facteurs : stress, changements alimentaires... Bref, le mieux, c'est toujours de faire un test pour en avoir le coeur net.

 
2. Irritation de la poitrine

-

Le fait d'avoir les seins qui "tiraillent" est un signe qui est généralement connu et qui se manifeste environ 4 semaines après la conception : le tissu enveloppant votre poitrine se sensibilise aux hormones, celui-ci enfle et semble plus lourd, ce qui peut conduire à une irritation des seins. Autrement dit, vous allez voir apparaître des rougeurs comme de la sécheresse cutanée classique mais qui pourrait bien être le symbole d'un bébé en route.

 

3. Fortes crampes d’estomac

-

Encore une fois, si vous êtes sujette aux maux d'estomac fréquent, ce signe pourrait bien passer inaperçu en ce qui vous concerne. Vous pourrez peut-être même confondre ces crampes annonciatrices avec de simples douleurs de règles. Mais les élancements ou crampes d'estomac peuvent être provoqués par la conception : lorsque l'oeuf fertilisé s'attache aux parois de votre utérus. Alors si vos règles ne suivent pas ces douleurs, pensez à faire un test de grossesse. 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Ballonnements

-

Si vous êtes enceinte, votre niveau élevé de progestérone (=hormones) sanguin va ralentir votre mécanisme de digestion et va engendrer un phénomène de météorisme. Rien avoir avec le temps dehors, au contraire il s'agit de l'état de votre estomac qui va se gonfler d'air.

 
5. Violente fatigue

-

L'asthénie (=affaiblissement physique intense) est caractéristique d'un début de grossesse. Alors si vous n'arrivez plus à faire autre chose que de penser à la sieste toute la journée, il est temps de vous poser quelques questions et surtout de chercher d'autres symptômes. La fatigue seule ne peut être prise comme symptôme principal d'une grossesse en cours.

 
6. Hyperpigmentation des tétons

-

Les hormones de grossesse peuvent affecter l'activité de la mélanocortine, les cellules responsables de la couleur des tétons. Résultat ? Ces derniers peuvent être plus sombres lorsque vous attendez un enfant.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

7. Nausées matinales

- 

Les nausées dues aux grossesses ont tendance à montrer le bout de leur nez dès le début de la grossesse. C'est même un signe qui va alerter les mamans qui ont déjà des enfants et qui savent que se lever le matin avec la nausée est souvent le signe d'un bébé en préparation. Pas de panique pour les futures mamans, les nausées disparaissent souvent à la fin de premier trimestre.

 
8. Besoin d’uriner omniprésent
-

Vous ne passez plus une nuit sans pouvoir résister à une pause pipi ? Les changements hormonaux provoquent un flux sanguin beaucoup plus important vers les reins et du coup votre vessie est remplie beaucoup plus rapidement.  

 
9. Augmentation des sécrétions vaginales

-

Le fait de remarquer des pertes additionnelles pendant la grossesse est un facteur extrêmement commun. Vous pouvez également vous retrouver plus encline à combattre les mycoses. Du coup, si vous soulignez des changements inhabituels dans vos pertes vaginales, allez consulter votre gynécologue et elle vous dira rapidement si ces sécrétions sont dues à une infection ou à un petit bébé.

10. Irritabilité

-

Lors que vous êtes enceinte, vos hormones sont en ébullition. Tout se bouscule à l'intérieur de vous et vous devenez particulièrement irritable ou émotive. Un peu comme une période de règles exacerbée.