On le sait, on le sait : le sucre est incontestablement délicieux. Vous adorez prendre votre goûter même si vous avez passé l'âge et, pour vous, le petit-déjeuner ne peut être que sucré. Comme on vous comprend ! En plus, vous avez été bercée dedans depuis votre plus tendre enfance : manger du sucre donne de l'énergie aux enfants... En grandissant, le mythe s'est écroulé car, quand on parle de sucre comme source d'énergie, on parle de sucre lent, c'est-à-dire des glucides... Oups. 

En plus, si vous ingérez du sucre en grandes quantités, il devient au contraire néfaste pour votre santé. Car, voyez-vous, les sucres ajoutés - que l'on trouve dans les boissons non alcoolisées, les bonbons, les gâteaux et tartes, les biscuits, les desserts laitiers comme la crème glacée ou encore les jus de fruits industriels - n’ont aucune valeur nutritive. Ils ne vous donnent que des calories "vides" qui ont un impact négatif sur votre santé et votre poids. Voici quelques signes indiquant qu'il est temps de s'éloigner du sucre !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Vous êtes fatiguée toute la journée.

-

Si vous avez souvent un rush après avoir mangé du sucre, gare à la chute ! Vous vous sentez à la ramasse, et du coup vous repartez à la recherche de friandises pour vous aider à retrouver de l'énergie. Bref, échec total !

 

2. Vous avez des poussées d'acné

-


Trop de sucre peut avoir des conséquences sur votre peau car cela cause une augmentation de l'insuline qui va déchaîner vos hormones. Donc non seulement vous vous sentez fatiguée mais en plus vous avez des spots sur le front. Génial.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Le sucre est comme une drogue sur votre cerveau.

-


C'est un cercle vicieux car plus vous mangez de sucre, plus votre cerveau en veut, car il le considère comme une récompense ou même comme un médicament...

 

4. Vous avez des sautes d'humeur

-

Avec le rush, vous allez être un peu agressive et, lorsque vous chutez, vous allez manquer d'énergie : et vous voilà grincheuse. Bien sûr, la malbouffe peut satisfaire vos papilles gustatives et vous rendre heureuse à court terme mais c'est tout le contraire sur le long terme. 

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
 

5. Vous avez pris du ventre

-

Eh oui, une trop grande quantité de sucre entraîne une augmentation du taux d’insuline et c'est cette insuline qui va placer de la graisse sur le ventre, et qui va vous donner un petit bidon. Donc, si vos jeans sont soudainement un peu serrés, le moment est peut-être venu de mettre un frein aux collations et aux boissons sucrées !

 

6. Vous avez des caries

-

Si certes vous êtes de nature à avoir des caries, il arrive souvent que soit dû à un peu trop de sucre... Pensez bien à rincer votre bouche, à vous brosser les dents et surtout à réduire votre consommation de sucre.

 

7. Vous êtes dans le brouillard

-

Parmi les nombreux facteurs qui ont une incidence sur les pertes de mémoire, le sucre a une place de choix. Eh oui, votre cerveau a besoin d'un apport constant de glucose dans le sang pour fonctionner correctement alors si vous partez le matin sans rien manger, vous risquez d'être en mode zombie. Mais attention, vous ne voulez pas un pic de sucre, alors misez plutôt sur les sucres lents.

 

8. Les sucreries n'ont pas le même goût qu'avant.

-


Si vous mangez du sucre tout le temps, vos papilles ont besoin de plus de sucre pour avoir l'impression que quelque chose est la douceur idéale. Votre sens gustatif est hors du commun puisque tout cet excès de sucre émousse votre palais. Alors, ce qui devrait goûter sucré ne l'est plus. Dommage, non ?

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

 

9. Vous êtes déprimée

-

Plusieurs études ont montré un lien entre la dépression et une alimentation riche en sucre. Donc si vous avez un mode alimentaire riche en sucre, cela provoque une inflammation du corps et du cerveau car c'est lié à la dépression. 

 

10. Vous avez faim constamment

-

Une glycémie élevée empêche le glucose d'entrer dans les cellules. En conséquence, le corps ne reçoit pas d’énergie et demande de la nourriture à plusieurs reprises : c’est donc un sacré cercle vicieux !