Inutile d’enrager, les gens qui ne se font pas piquer par des insectes sont rares. Et, cette tendance devient encore plus vraie en été. Mais il est parfois un peu compliqué d’identifier le ou les auteurs de vos vilaines piqûres. 

Pas de panique, la Team a fait son enquête. Voici une dizaine de petites bêtes et leurs piqûres que vous pourrez plus aisément associer.

Car, aussi petites soient-ils, ces minuscules insectes provoquent tous différents symptômes qu'il est pratique de savoir reconnaître.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Frelon

-

Si un frelon vous pique, vous ne trouverez pas l'endroit précis de la piqûre car c'est toute la zone qui va gonfler ! Un gonflement essentiellement dû à la richesse en histamine et acétylcholine du venin de ce gros insecte volant.
La douleur est assez intense et des ampoules peuvent même apparaître en plus de la rougeur diffuse.

Les réactions allergiques à ce genre de piqûres sont fréquentes, alors si la "victime" tremble et certaines parties de son corps comme sa bouche et ses oreilles deviennent bleues, il est impératif de la transférer aux urgences les plus proches.

 

2. Abeille

-

Les piqûres d'abeilles sont très douloureuses et il est nécessaire de retirer le "dar" de votre peau pour calmer la douleur. Cette piqûre se matérialise généralement, ni plus ni moins, par un petit point tout juste en relief.
Une piqûre d'abeille sur une personne lambda passera presque inaperçue, en revanche, une personne allergique (même sans le savoir) peut avoir de sérieux problèmes pour respirer. 

 

3. Guêpe

-

Une piqûre de guêpe est particulièrement douloureuse. À l'endroit du point d'impact du dard de la guêpe, vous allez littéralement sentir le venin se diffuser. Votre peau va rougir, la piqûre légèrement gonfler et, une fois le venin diffusé, il est possible que la "plaie" vous gratte. À l'inverse de l'abeille, la même guêpe peut vous piquer à multiples reprises.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
 

4. Moustique

-

Les moustiques ont le don de vous piquer dans les endroits les plus apparents et où la peau est fine comme les paupières, les mains, les pieds, les chevilles... Lorsqu'un moustique vous pique, il vous injecte un peu de sa salive qui est riche en anticoagulant et lui permet d'aspirer plus facilement votre sang. C'est cette même salive qui va donner à votre peau son aspect rouge et gonflé caractéristique d'une piqûre de moustique.

Bref, non seulement ils nous font nous gratter, mais en plus ils nous bavent dessus !  

 

5. Tique

-

Les tiques sont des prédatrices redoutables pour votre peau. Elles sont capables de rester accrochées à vous pendant plusieurs jours et de grossir à vue d'oeil, et tout ça grâce à votre sang dont elles s'abreuvent.
Le problème majeur des tiques, c'est qu'elles sont généralement porteuses de nombreuses maladies... Alors si vous retirez une tique de votre peau, et que la trace rouge autour de la morsure ne cesse de grandir, consultez un médecin au plus vite.

 

6. Puce

-

Les morsures de puces pourraient - de par leur aspect - être confondues avec des piqûres de moustiques ou tout simplement des allergies cutanées. Mais la douleur qu'elles engendrent ne laisse aucun doute sur leur origine. Les piqûres de puces sont très douloureuses et la douleur n'est rien face à la sensation de grattement. 
Pour une raison encore obscure, les puces ne piquent que les sujets endormis. On reconnaît tout de même leurs "pattes" grâce aux grappes de piqûres. Car oui, une fois qu'une puce trouve un endroit confortable pour vous mordre, elle va vous mordre à plusieurs reprises sur plusieurs centimètres de long, ce qui crée une sorte de "chemin de boutons". 

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
 

7. Fourmi

-

Les morsures de fourmi sont absolument inoffensives. En revanche, elles sont très douloureuses. Contrairement à plusieurs piqûres de cette liste, la morsure de fourmi se sent instantanément. On ressent comme une vive brûlure et ce n'est qu'après un certain temps que l'on constate une légère rougeur. Pas de gonflement ici, mais plutôt des toutes petites pustules qu'il faut éviter de gratter pour ne pas en garder des traces dans le futur.

 

8. Taon

-

Un taon ressemble à une énorme mouche. Seule différence, lui, il est capable de vous piquer et de faire des dégâts encore bien plus gros que lui. Il est rare qu'ils attaquent les hommes mais quand ils le font, c'est bel et bien pour vous sucer le sang. Les stigmates d'une piqûre de taon sont assez impressionnants. Cela forme une sorte de point noirâtre autour duquel un cercle gonflé va apparaître lui-même entouré d'une vive rougeur.
Les piqûres de taon sont très douloureuses et mettent beaucoup de temps à s'estomper.

 

9. Poux

-

C'est bien simple, les poux piquent à la base du cheveu ou derrière les oreilles. Ce qui est assez répugnant, c'est de se dire que les poux qui vous piquent ne sont pas les vôtres mais plutôt ceux qui transitent sur votre tête... À la base de vos cheveux, les piqûres se matérialisent par de simples petits points rouges.

 

10. Puce de lit

-

Les puces de lit ont beau être minuscule, elles sont redoutable ! Et sans savoir si c'est une bonne nouvelle ou non, il est impossible que vous en ayez dans votre lit sans vous en rendre compte. Les puces de lit ne piquent que les sujets endormis. Les morsures sont reconnaissables de part leur position en "petit chemin" plus que part leur aspect qui ressemble à peu de choses près à des piqûres de moustiques. De plus les piqûres de puces de lit sont bien plus douloureuses.