À quand remonte la dernière fois où vous avez pris le temps d’analyser votre nombril ?

Au-delà du fait que ce petit bout de chair nous rattachait à notre mère et permettait de nous nourrir durant la grossesse, le nombril est une partie du corps auquel nous faisons peu attention.

Pourtant, si l’on s’y penche de plus près, il s’avère être aussi fascinant que mystérieux et peut soulever de nombreuses interrogations.

Saviez-vous qu’environ 2 400 espèces différentes de bactéries ont été découvertes vivant dans le nombril ? On a même déjà trouvé une bactérie vivant uniquement sur le sol japonais dans le nombril d’un homme qui n’y avait pourtant jamais mis les pieds. Alors, un conseil : lavez-le bien.

Pour en apprendre davantage et épater vos amis au prochain dîner, voici 10 faits sur le nombril qui prouvent qu'il est une partie du corps très intrigante.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Certaines personnes n’en ont pas

Bien que l’on soit une majeure partie de la population à disposer d’un nombril, il faut tout de même savoir que certaines personnes n’en ont pas comme la très célèbre mannequin Karolina Kurkova, par exemple. Cette particularité, appelée hernie ombilicale, signifie que les intestins du nourrisson traversent la paroi intestinale, nécessitant ainsi une intervention chirurgicale et laissant le bébé sans nombril.

 

2. Certains mammifères non plus

À priori et selon la biologie, les mammifères sont dotés d’un nombril, néanmoins certaines espèces ont échappé à cette règle, on compte parmi elles les kangourous et les ornithorynques.

 

3. Mais les dauphins si !

Si les dauphins sont de sublimes créatures marines, ils n’en restent pas moins des mammifères, et donc des êtres avec un nombril.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. C’est notre première cicatrice

Enfin, normalement, si tout se passe bien, le nombril est notre première cicatrice ! Il se forme lorsque le cordon ombilical, par lequel le bébé est nourri à l'intérieur de l'utérus, est coupé après la naissance.

 

5. Personne n’a le même nombril

Vous êtes unique, mais ça, vous le saviez déjà. Le nombril ne fait que confirmer cela.

 

6. Nous naissons pour la plupart avec un nombril outie

Un nombril outie ? Avec des termes très simples, un nombril outie est un nombril qui « ressort ». Et si nous naissons pour la plupart avec un nombril de cette catégorie, il se transforme dans 90% des cas en nombril innie, autrement dit en nombril creux.

7. Un nombril innie peut devenir outie avec une grossesse

Durant une grossesse, le ventre de la maman se dilate afin de pouvoir accueillir le fœtus et le laisser croître jusqu’au moment T où il sera assez grand pour pointer le bout de son nez. Pour cette raison, le nombril a tendance à ressortir mais généralement, il retrouve sa forme initiale après la naissance.

 

8. Les piercings à cet endroit mettent beaucoup de temps à cicatriser

Si vous avez comme projet de percer votre nombril, gardez bien en tête que la cicatrisation peut s’avérer longue et douloureuse. On estime la durée moyenne de cicatrisation entre 6 et 12 mois. Il faudra donc en prendre soin pour éviter les graves infections qui peuvent être liées.

 

9. C’est une zone érogène

Le fait que la sensibilité soit forte autour de notre nombril lui vaut le statut de zone érogène. Selon le psychologue Leon F. Seltzer : « Du point de vue d'un homme hétérosexuel, voir le nombril exposé et ses environs peut être très attrayant. Il accentue le tour de taille d'une femme, ses courbes et fait ressortir la beauté et la fertilité de son corps » provoquant un déclenchement sexuel rien qu’à sa vue. Heureusement, ces propos datent d’il y a plusieurs décennies.

10. Cela a été la cause de nombreuses controverses

Mais à l’époque, le fantasme autour du nombril était bien sérieux et dans les années 1960, on interdisait même aux femmes de le montrer à la télévision. Barbara Eden, qui a joué le rôle de Jeannie dans la populaire sitcom américaine Dream of Jeannie, en a fait les frais et a dû le couvrir avec une robe sur la demande des patrons de la télévision. Un temps révolu, heureusement.