Ah, vos enfants, vos petits amours adorés... Vous aimez les chouchouter et leur mâcher le travail, mais au lieu de penser à gagner du temps, laissez vos enfants se débrouiller et faire des erreurs... Si vous voulez qu’ils restent accrochés à votre jupe jusqu’à leurs 18 ans sans savoir faire cuire des pâtes... Eh bien, ce n’est pas du tout leur rendre service ! Car ils ne gagneront jamais en assurance et n’auront pas confiance en eux ! Alors, si vous avez envie de les voir grandir sereinement, il va falloir que vous leur transmettiez le plus tôt possible un pouvoir : celui de « la confiance en soi ». Et si vous ne l’avez pas encore fait, il n’est jamais trop tard pour apprendre, n’est-ce pas ? 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Partagez votre confiance en vous en leur montrant l’exemple

-

Pour vos enfants, vous êtes un modèle, alors pour leur montrer l’exemple vous devez être exemplaire au quotidien en leur transmettant votre confiance en vous. Certes, si vous êtes du genre à être un peu timide, il ne faut pas leur montrer vos faiblesses, donc faites semblant ! Ça sera bénéfique pour vous et aussi pour eux. Et, si vous voulez que vos enfants possèdent de nombreuses capacités, comme le fait d’être polis (c’est primordial !), d’être courageux, et plus encore, vous devez leur montrer que vous l’êtes aussi.  

 

2. Laissez-les essayer et surtout se tromper

-

Ne leur mâchez pas tout le travail, laissez-les essayer et se tromper ! C’est en faisant des erreurs que l’on apprend. Donc pour qu’ils apprennent à avoir confiance en eux, il va falloir qu’ils apprennent de leurs erreurs. Et plus ils grandiront et plus ça deviendra facile pour eux. Alors que si vous êtes une maman poule, eh bien… Bonjour Tanguy ! 

3. Expliquez-leur la valeur des notes à l’école

-

À l’école, il y a des notes… Malheureusement, lorsque votre enfant en a eu une mauvaise, cela peut se transformer en pleurs et en « je suis nul(le)… Je n’y arriverai pas ! » En résumé, ils perdent complètement leur confiance en eux. En fait, il faut leur expliquer ça : « une note permet de t’indiquer ce que tu devras plus travailler la prochaine fois ». Donc il faut juste le pousser à réviser davantage là où il échoue. Et puis, il ne peut pas être doué dans tout ! Regardez-vous, vous étiez nulle en maths et pas lui, donc chacun ses facilités. Mais tout ce qu’il faut à votre enfant, c’est qu’il ne baisse pas les bras et qu’il ne se décourage pas à cause d’une vulgaire note. 

 

4. Leur dire « je t’aime » le plus souvent possible

-

Il est important de rassurer votre enfant en lui disant « je t’aime ». Il sentira que vous êtes bienveillante envers lui et ne se sentira pas rejeté même quand il aura fait une bêtise. 

 

5. Les valoriser

-

Faire des erreurs arrive à tout le monde, mais lorsque vos enfants réussissent, il faut les féliciter pour leurs succès et valoriser leur travail, leurs progrès ainsi que leur faire remarquer qu’ils acquièrent de la maturité dans leur comportement. Eh oui, c’est en les valorisant qu’ils seront plus confiants et qu’ils auront conscience de leur propre valeur. 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

6. Leur dire ce qu’ils doivent faire et pas ce qu’ils ne doivent pas faire

-

Au lieu d’être sans arrêt dans la contrainte avec vos enfants en leur disant « fais pas ci, fais pas ça… » Soyez plutôt leur guide en leur montrant le bon chemin ! Il suffit de leur dire ce qu’il faut faire, en plus ça les encouragera et ils auront plus confiance en eux. C’est mieux de leur dire ce qu’ils peuvent faire que de leur interdire une multitude de choses sans forcément donner une explication, n’est-ce pas ? 

 

7. Si bêtise il y a, faire un rappel à l’ordre juste sur la bêtise et non sur ses intentions

-

Vous n’avez pas fait de bêtises, vous, peut-être ? Eh bien, si ! Alors, vous savez que si vous grondez votre enfant à chaud sur la manière dont la bêtise a été faite, il se sentira humilié. Donc, avertissez-le sur sa bêtise pour créer une discussion et de l’écoute afin qu’il ne perde pas confiance en lui. 

 

8. Si vous faites une erreur, avouez-la à vos enfants et excusez-vous

-

Et bah alors… Vous aussi, vous vous trompez ! Et vous savez que c’est normal, mais votre enfant ne se doute pas une minute que vous pouvez, vous aussi, faire des bêtises. Alors, avouez à votre enfant que vous en faites aussi tout en lui montrant comment les corriger. Comme ça, il fera de même à sa prochaine erreur. Il comprendra que c’est en grandissant que l’on apprend et que les erreurs sont faites pour ça, surtout quand on les corrige ! 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

9. Les entraîner à reconnaître leurs points forts et leurs qualités

-

N’attendez pas que votre enfant soit au lycée pour que les profs lui demandent de différencier ses qualités et ses points forts ! Faites-le dès que possible, car plus il est jeune, plus il mémorise rapidement. Donc, profitez de chaque situation où votre enfant met en avant ses qualités comme son courage, son audace, sa créativité, sa curiosité ou encore son humour pour lui en faire part afin qu’il prenne confiance en lui. Le plus dans tout ça, c’est qu’il apprendra à relativiser sans se laisser abattre face à diverses critiques ou jugements négatifs.

 

10. Laissez-les s’exprimer

-

Ils sont en colère, ils crient partout, ils sont joyeux, ils jouent, bref ils s’expriment ! Donc, surtout laissez-les faire même si parfois certaines choses ou paroles peuvent vous déplaire… Il vous suffira juste de leur expliquer avec tact qu’il faut qu’ils vous respectent et qu’ils ne peuvent pas faire tout ce qu’ils veulent. L’important, c’est qu’ils s’expriment tout en prenant conscience de leurs actes afin de gagner en confiance et donc en assurance.