On ne vous apprend rien en vous disant que le corps est un temple qui renferme bien des secrets. Des petits secrets que, parfois, certains partagent sans même le savoir.

Certains d'entre nous sont nés avec un minuscule trou près d'une oreille, voire des deux ! Vous en faites peut-être partie, vous en avez déjà peut-être rencontré et, si vous n'avez pas osé poser la question, voilà ce que nous en savons. Il s'agit simplement du sinus préauriculaire, un phénomène rarissime qui relève d'une malformation génétique bénigne. 

Présent dès la formation embryonnaire du foetus, ce petit trou peut s'infecter, mais se retire simplement en ne passant pas la case chirurgie. Mais à quoi sert-il ? Ce petit trou permet simplement de connecter les bruits et résonances perçus par les oreilles au cerveau, rien que ça ! Attention, s'il devient enflammé, rouge avec un abcès, c'est signe d'infection : consultez votre médecin.

Cette malformation provient d'un gène lié à l'hérédité, et la plupart du temps, ces trous se situent à l'avant de nos oreilles sous forme de toutes petites nageoires qui seraient des restes de branchies de nos ancêtres. Cette théorie ne fait l'objet que d'une croyance populaire et non d'une théorie scientifique. 

Seulement 1% de la civilisation occidentale serait atteint de cette malformation. Encore une preuve que nous sommes tous nés avec nos particularités et que le corps humain est loin de tout nous dire !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

-

-