Les plus belles leçons de vie ne nous viennent pas toujours de nos aînés ! Voilà l'histoire plus qu'inspirante d'une petite fille que la vie a doté d'une particularité physique spéciale. 

La petite Priscilla est née avec du piebaldisme, une condition génétique qui donne deux couleurs à la peau et des cheveux blancs. Alors que certains se retrouvent choqués ou dégoûtés, la fillette de 4 ans adore ses tâches ! Le piebaldisme étant une condition génétique, sa mère Vicki est atteinte de la même maladie, bien qu'elle ait espéré que son enfant n'en soit pas atteint. 

Lorsqu'elle a appris la condition de sa fille à sa naissance, Vicki a décidé de l'interprété comme un signe de la vie "Dieu lui a donné cette condition pour m'apprendre une leçon. Je veux que mon enfant soit fier de sa peau". Cette particularité est une vraie affaire de famille : la soeur de Vicki, son père, ses neveux, ses oncles et tantes en sont atteint. En se rappelant de la difficulté qu'elle a eu à accepter son piebaldisme, Vicki souhaite autre chose pour sa fille. 

Et visiblement, cela marche bien ! Les parents de Priscilla lui disent que ses marques font d'elle un super-héros, des marques qu'elle appelle donc les "super-marques". Toute sa famille s'applique à lui dire à quel point ses marques sont belles en font d'eux des gens spéciaux. Une stratégie qui semble marcher puisque Priscilla admire souvent ses marques et aime ce qu'elle voit. Pour encore plus de poésie, certains lui disent qu'elle a été embrassée par un ange.

Pour son bien, ses parents ont toujours refusé de la mettre dans des classes spécialisées pour des enfants avec une condition physique. Le regard des gens n'est pas forcément toujours tendre et Priscilla en a fait les frais malgré sa grande confiance en elle. Il est hors de question pour ses parents comme pour elle de se cacher de sa particularité physique !

Un bel élan de body positivisme à un si jeune âge, ça fait du bien, non ? 

Enjoy, 

Les Éclaireuses