ALERTE ROUGE !

Catastrophe ! Horreur ! Drame ! 

Après un long temps d'attente avant de passer par la case coloration, vous avez scruté chaque détail de la couleur qui vous faisait rêver. Vous êtes même allée jusqu'à la tester avec une photo montage. Vous avez donc pris rendez-vous avec votre coiffeur attitré et avez laissé, entre ses mains, votre belle et longue chevelure.

Pourtant, vous qui vous imaginiez faisant fureur avec de magnifiques cheveux de licorne, vous voilà avec une crinière de sorcière. Il n'y a aucun doute, votre coiffure et votre couleur sont ratées. Le résultat obtenu n'est en aucun cas ce que vous aviez désiré. C’est la fin de votre vie, vous envisagez même de vous enterrer sous une pierre ou de vous raser la tête même si vous avez peu d'espoir de l'effet boule à zéro.

Bon, STOP les reproches, il vous faut maintenant savoir comment ne plus faire la même erreur et bien vous faire comprendre par votre coiffeur. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1- Ne lui laissez plus carte blanche ! 

-

Vous pensiez que laisser le coiffeur avoir carte blanche est une bonne solution, pourtant, ça n'est pas le cas car vous pouvez vous retrouver avec une couleur et/ou une coupe de cheveux à l'opposée de ce que vous vouliez. Avant de vous y rendre, ayez déjà une idée précise de ce que vous souhaitez et aussi sachez à l'avance ce que vous ne voulez pas. Pour cela, rendez-vous sur les réseaux sociaux ou sur des applications pour tester virtuellement des couleurs sur votre chevelure. 

 

2- Osez lui dire : "non, je n'aime pas" 

-

Prévenez votre coiffeur de ce que vous souhaitez réellement afin de ne rien regretter. Osez mettre votre veto avant qu'il ne soit trop tard. Parfois, une coloration ne peut pas être immédiatement rattrapée. Soyez exigeante pour que votre coiffure soit à la hauteur de vos espérances.  

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3- N'hésitez pas à lui préciser la nature de votre cheveu

-

Pour que la couleur choisie prenne au mieux votre chevelure, le coiffeur doit tout savoir sur la - vraie - nature de votre fibre capillaire. Il doit également être au courant de vos expériences capillaires tant au niveau des précédentes colorations que du soin que vous attribuez à votre tignasse. De ce fait, il pourra en prendre bien soin en prenant en compte votre passé capillaire.

 

4- Oubliez le numéro des teintes

-

Vous avez repéré, sur Instagram, une couleur qui pourrait aller parfaitement bien à votre chevelure. Vous avez donc précieusement noté les références des teintes pour demander la même chose à votre coiffeur. Pourtant, il ne s'agit pas de la meilleure solution. Il vous faut montrer et expliquer précisément au coloriste ce que vous voulez. 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5- Soyez réaliste

-

Si vous n’êtes pas du genre à soigner votre chevelure, demandez à votre coiffeur si cette nouvelle couleur demande beaucoup ou peu d’entretien. Avant d'attaquer, le coiffeur a besoin de savoir quel est votre rapport avec vos cheveux. Il évalue toujours l'état de santé et l'implantation naturelle de vos cheveux, pour voir si le résultat restera beau à long terme. Mais n'oubliez pas de préciser le temps que vous leur consacrez en termes de soin et de coiffage, par jour et par semaine. Là aussi, il saura vous déconseiller une couleur trop compliquée à maintenir avec votre emploi du temps et vous proposer une alternative plus adaptée.