"T’as de beaux yeux tu sais !" Ah la la cette réplique culte…vous rêvez qu’un bel inconnu plonge son regard dans le vôtre et vous la murmure pendant que vous battrez des cils comme une tragédienne.

Malheureusement, les yeux de biche ne sont pas donnés à tout le monde et vous, on ne peut pas dire que ce soit votre atout majeur. Vous avez beau vous évertuer et accumuler 15 couches de mascara, vous avez l’impression que rien n’y fait.

Alors vous êtes bien tentée d’avoir recourt aux grands moyens : les faux cils ! Mais il y en a tellement de sortes différentes que vous vous y perdez et restez souvent bloquée devant les rayonnages de Sephora avant de repartir bredouille.

Pas de panique ! Les Éclaireuses arrivent à la rescousse et vous expliquent tout ce qu’il faut savoir pour choisir correctement ses faux-cils.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 – Distinguer faux-cils et extensions

Commençons par le commencement si vous le voulez bien. Avant de vous lancer yeux baissés dans la bataille, il est bon de faire la distinction entre les faux-cils et leurs cousines extensions.

Alors que les faux-cils sont (censés être) portés pour des occasions spéciales et donc pour des laps de temps assez courts, les extensions, elles, sont mises en place par des professionnelles pour de plus longues périodes, allant de quelques semaines à plusieurs mois.

 

2 – Adapter ses faux-cils à la forme de ses yeux
 

Une publication partagée par Tink (@tinklou86) le

Vous voyez la multiplicité de mascaras qui existent sur le marché ? pour du volume, de la longueur, de la courbure… Eh bien, sachez que pour les faux-cils c’est la même chose ! Il en existe pour tous les besoins.

Si vous avez de petits yeux, privilégiez les cils à effet naturel qui ouvriront le regard sans alourdir. Et inversement, fuyez les faux-cils trop épais.

Si vous avez de grands yeux au contraire, vous pouvez vous faire plaisir et choisir des faux-cils bien denses et bien longs.

Si vos yeux sont ronds et que vous rêvez de beaux yeux en amande, des faux-cils biseautés plus longs vers les tempes permettront d’allonger votre regard en accentuant le ras de cils comme le ferait un eyeliner.

Oui si au contraire, vous voulez accentuer ce côté yeux ronds de poupée, optez pour des faux-cils baby doll plus épais au ras de cils et plus légers sur les pointes.

 

3 – Définir ses envies

Que vous souhaitiez adopter les faux-cils au quotidien ou pour une soirée de folies, vos envies ne vont sûrement pas être les mêmes.

Réservez donc les faux-cils à plumes, paillettes et couleurs vives pour les grandes occasions et pour le reste du temps, misez sur des faux-cils plus naturels qui viendront juste souligner vos beaux yeux.

Pour un regard de femme fatale, choisissez les très longs et portez les avec un smoky eye. Ou pour plus de discrétion, privilégiez des faux-cils plus courts et moins fournis qui sublimeront votre regard ni vu ni connu. Enfin pour un résultat le plus naturel possible, vous pouvez aussi opter pour des faux-cils individuels.

 

4 – débutante ou pro : pas les mêmes faux-cils

A quoi bon investir des faux-cils de compèt’ si vous êtes sûre de ne pas réussir à les poser ?

Avant de passer en caisse, posez-vous donc la question : est-ce que je vais pouvoir gérer ?

Si vous êtes une novice en la matière, fuyez les faux-cils trop rigides et privilégiez ceux qui sont souples et naturels. Avec une colle adéquate, ils seront beaucoup plus maniables. Et pour une application encore plus simple, les faux-cils individuels à poser sur les zones clairsemées seront vos meilleurs alliés.

Pour les débutantes, des faux-cils naturels seront aussi plus faciles à adopter car ils sauteront moins aux yeux (c’est le cas de le dire).

 

Photo de couverture : ©JamieNelson

 

 

Let's shop !