"Le poil représente non seulement l'animalité, la sexualité, mais aussi la virilité et la puissance. Beaucoup de choses qu'on interdit aux femmes."

Critiqué, moqué, scruté, le poil féminin a la vie dure. La société actuelle a du mal avec la présence de ce qui pourtant est naturel chez la femme. Considérés comme un signe disgracieux de masculinité, les diktats actuels nous amènent à faire la guerre des poils.

Amandine Petit Martin et Enthea ont dit STOP. 

L’une autrice et illustratrice féministe, la seconde étudiante à l’École nationale supérieure d’art de Dijon mettent à l’honneur nos poils lors d’une exposition itinérante : Soyeuses. Elles expliquent que ce projet aura pour but de « rééduquer les hommes comme les femmes à avoir des poils. On est tous dans le même bateau, on a besoin de réintroduire des images qui nous font accepter nos corps comme ils sont ». Il s’agit donc d’être à l’aise dans son corps en se confrontant à ce que la société nous a appris à réfuter. Poilue or not poilue, c’est un choix comme un droit ! 

Soyeuses n’est encore qu’en cours de création, mais devrait être exposée, dès cet été, dans des festivals et en galerie, le reste de l’année. Nous pourrons y trouver notamment des clichés de femmes poilues venant de tous horizons et des témoignages en bandes sonores. En attendant l’exposition, les deux femmes ont ouvert un compte Instagram sur lequel elles publient de magnifiques clichés bousculant les standards de beauté normés. Affaire à suivre… 

Il est temps de reprendre du poil de la bête !

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

- 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rétablir le poil féminin (@soyeuses) le

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rétablir le poil féminin (@soyeuses) le

 

Tags : poils