"Au secours, j'ai rongé tous mes ongles !"

Vous avez tenu bon, quelques jours sans vous ronger les ongles, et pourtant, vous ne pouvez vous empêcher de le faire même si vous aimeriez arrêter. Cette mauvaise habitude appelée l'onychophagie, manie de grignoter ses ongles, révèle beaucoup de choses sur votre personnalité. Lire la paume des mains est démodé, maintenant il est possible de lire votre comportement à travers de vos ongles

Être perfectionniste, intelligente ou complètement impatiente, sont autant de traits qui peuvent faire partie de vous, mais pourquoi ? Tout simplement parce que ce comportement répétitif centré sur le corps est le résultat d'une personnalité très particulière que vous avez depuis longtemps, ou, au contraire, obtenu depuis peu.

Si vous êtes une mangeuse d’ongles occasionnelle, pas de panique, cela vous permettra juste d’évacuer toute l'énergie accumulée dans la journée. Cependant, quand cela devient une véritable habitude, cela peut déterminer la personne que vous êtes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Vous êtes perfectionniste

-

Vous aimez faire les choses bien et dans le bon ordre, vous êtes perfectionniste. La plupart des personnes qui se rongent les ongles accomplissent beaucoup dans leur vie, selon une étude américaine. En effet, cette étude a observé un groupe de personnes et a constaté que la moitié d'entre elles qui avaient pour habitude de se ronger les ongles avait une personnalité très travailleuse.

 

2. Vous êtes plus intelligente que vous ne le pensez

-

Les personnes qui ne peuvent s'empêcher de ronger leurs ongles sont souvent axées sur des objectifs particuliers et vivent à 100 à l'heure. Beaucoup ont tendance à ronger leurs ongles durant ces moments de concentration intenses ou lorsqu'ils essaient de résoudre un problème. Une étude publiée par la Thérapie Comportementale et la Psychiatrie Expérimentale a démontré que ronger ses ongles n'était pas forcément un mauvais signe. En effet, il peut montrer que vous possédez des capacités intellectuelles hors pair.

 

3. Vous n'êtes pas forcément heureuse au quotidien 

-

Ronger ses ongles peut être dû à la nervosité qui s'empare de votre corps, mais qui peut brièvement s'apaiser en rongeant quelques ongles de votre main. Les personnes qui se rongent les ongles possèdent trop d'attentes envers elle-même et se donnent souvent trop d'objectifs à atteindre. Lorsqu'elles ne peuvent pas atteindre ceux-ci, elles se sentent souvent déçues et honteuses d'elles-mêmes. C'est pourquoi il est important de ne pas prendre les choses trop au sérieux et de ne pas s'imposer les choses, au risque de se voir surpassée par la panique et la nervosité. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Vous êtes peut-être impatiente 

-

La frustration et l'ennui peuvent être un important facteur pouvant vous faire succomber. Lorsque cela devient une habitude, ronger ses ongles devient quelque chose qui vous permet de rester occuper lorsque vous ne faites rien ou que vous attendez. Lorsqu'une situation comme celle-ci se présente, prenez n'importe quel petit objet que vous pouvez attraper sous la main. Un trombone, une gomme, un stylo, un papier, un élastique, amusez-vous avec pour occuper votre esprit.  

 

5. Ça peut être dû à choc psychologique

-

Ronger ses ongles peut résulter d'un problème psychologique important ou d'un choc. Lorsqu'une personne ne peut s'empêcher de faire quelque chose, elle possède un toc, qui est un trouble du comportement. Il est souvent difficile de surpasser ce trouble psychologique et demande des années d'aides pour arriver à un résultat convaincant. Voir un psychologue peut beaucoup aider à vous sentir mieux dans votre peau et donc réduire votre envie incontrôlable de ronger vos ongles. Que vous ayez subi un traumatisme à cause de la perte de votre chien ou que vous ayez subi quelques difficultés dans votre vie, ces traumatismes peuvent vous créer l'envie de mettre des ongles entre vos dents.