Au cours des dernières années, l’humeur changeante des générations et l’opinion générale sont venues faire leur remue-ménage au milieu des tendances. Rajoutant chacun leur grain de sel au fil des siècles, des moods et des mœurs, les modes ont été bouleversées, en passant par la basket, la casquette ou le jogging aux différentes techniques d’épilation, tous y passent et tous trépassent. 

Au milieu de cette tambouille de convenances, le sourcil ressort comme celui qui a le plus été peiné, malmené, voire maltraité. Celui que l’on a connu presque inexistant, rasé à blanc dans les 90’s, fin et discret dans le début des années 2000 puis totalement assumé et ébouriffé dans la dernière décennie, serait-il en train de subir un nouveau putsch de la part de ses aïeux ? Alors que nous nous étions presque accommodées au fouillis de poils « sauvagement » rangés, intensifiés et organisés, un mouvement à contre-courant semble (re)faire son apparition.

Et qui voilà, sortie de nulle part, prête à mener son combat, sûre de son influence et de ses retombées ? Rihanna bien sûr et en Une de Vogue s’il vous plait ! Arborant fièrement de (trop ?) fins sourcils, dessinés au crayon, beaucoup trop similaires à ceux qui ont marqué les 90’s…

Cette couverture (au très certain futur iconique) ne présage rien de bon pour nous… Au fil des jours, des semaines, des mois, notre amas de poils prendra l'habitude de côtoyer ces nouveaux baby sourcils, au risque de finir par les imiter, tant bien que mal. Que voulez-vous ? Les modes commencent ainsi avant d’être écrasées par le poids d’un nouveau mouvement qui s’avère plus dans l’ère du temps. Des tendances qui, dans un premier temps, ne sont jamais reçues les bras ouverts, puis entrent dans la « normalité », comme si de rien n'était.

Oserons-nous crier au scandale de cette tendance que l’on s’était promis de ne plus jamais emprunter ? Pourquoi Rihanna voudrait-elle nous faire cela ?

Mesdames, les influenceuses, les stars, les beautyaddicts, par pitié, si vous pouviez arrêter de faire n’importe quoi avec notre ligne de sourcils, vraiment, nous vous en serions reconnaissantes…

Ou dans ce cas, laissez-nous au moins un temps d’adaptation.

Enjoy,
Les Éclaireuses

 

 

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le

 

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le

-

Photo de couverture