En 2018, la plupart des photos sont retouchées, la chirurgie esthétique devient monnaie courante ; il est difficile de se montrer au naturel et rester soi-même.

Pour contrer ces phénomènes de plus en plus courants, une journaliste anglaise pour la BBC, Radhika Sanghani a lancé un mouvement de foule sur son compte Twitter avec le hashtag #SideProfileSelfie. Le but étant de mettre à l'honneur les nez dans toutes leurs splendeurs peu importe leur forme, leur longueur ou largeur ; mais aussi montrer aux femmes qu'elles ont de beaux nez. Des nez qu'elles doivent assumer pleinement malgré leurs traits physiques mais surtout accepter tels qu'ils sont au naturel.

Le 20 Février dernier, la jeune femme a publié sur son compte Twitter une photo de son nezprise de profil avec un commentaire poignant et fort pour partager son mécontentement et son indignation à ses nombreux internautes. Elle écrit : "Brisez le tabou du gros nez avec ma nouvelle campagne #sideprofileselfie ! Arrêtons de haïr notre nez parce qu'il n'est pas assez petit et apprenons à l'aimer". 

Cette nouvelle tendance a pris un tournant immense et a reçu une forte réaction et impression, puisque la plupart des femmes et hommes se sont vus afficher leur nez au naturel sur tous les réseaux sociaux. Beaucoup de personnes parlent de leur nez et expriment enfin leur fierté d'être naturel. Ces messages postés ont inspiré beaucoup d'autres personnes. Face à cet engouement viral, Radhika Sanghani a remercié ses personnes et a partagé sa reconnaissance : "Honnêtement époustouflé par la réponse étonnante que la campagne #sideprofileselfie a eu. Merci beaucoup à tous ceux qui affrontent leurs peurs en postant leur nez et d'aider à briser le grand tabou du nez". 

Vous aussi, assumez votre nez et faites partie du mouvement #SideProfileSelfie !

Enjoy,

Les Éclaireuses

-

-

-

-