L'été arrive à grand pas, et comme souvent aux passages de saison, on a bien envie de changer de look, de chaussures, d'accessoires, de tête, parfois même de mec...

Bref, on veut du changement et on le veut maintenant.

Alors pourquoi pas ? S'il y a bien un moment pour se réinventer, c'est à l'arrivée des beaux jours. L'un des changements les plus courants concerne nos pauvres cheveux.

Inutile de le nier, ce beau soleil allié à votre envie d'été vous fait fantasmer chaque année un peu plus sur un blond à la Blake Lively, ou du moins quelques mèches, par-ci, par là...

Pour éviter une catastrophe si vite arrivée, ou que vous vous fassiez dépasser par les évènements, on a trouvé pour vous quelques point majeurs à ne pas négliger pour votre changement de clan capillaire ! Prête à rejoindre les blondes ? 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1) Trouver la bonne nuance et le bon ton 
Source : We Heart It

Quand il s'agit de choisir une nuance de blond, il est hors-de-question que ce soit choisi au pif ! Le blond cendré va peut-être très bien à Cara Delevingne mais il n'est pas certain que ce soit également votre cas.

N'importe qui peut devenir blonde mais il faut que ça paraisse naturel et pour ce, il faut bien choisir sa nuance et son ton : tous deux adaptés à votre couleur de cheveux naturelle ou actuelle.

Ce n'est pas nous mais Joseph Mullen, coiffeur de grands défilés tels que Chanel qui le dit... 

 

2) Dernières préventions pour les plus incertaines
Source : We Heart It

Si vous souhaitez teindre vos cheveux plus de deux teintes plus claires que votre couleur naturelle, vous allez avoir besoin d'user d'un double processus. Effectivement, les cheveux doivent tout d'abord être débarrassés de leur teinte naturelle avec de l'eau de javel, ou du moins un produit similaire. Puis il faut ajouter un nouveau pigment pour atteindre la nuance souhaitée.

Selon qu'elle soit sombre ou claire, vos cheveux nécessiteront un très grand entretien.

Les quantités de temps et d'efforts qu'ils vont vous demander seront proportionnelles à la couleur que vous choisirez. Plus celle-ci sera éloignée de votre teinte naturelle, plus elle demandera de l'entretien. Les très blondes auront besoin de retoucher leur couleur toutes les 4 semaines (environ).

Les racines poussant entre 1 et 3 cm tous les mois, sans compter qu'elles ont tendance à retrouver une couleur plus sombre à cause de leur proximité avec la chaleur du corps. Autant vous dire que vous risquez rapidement de vous retrouver avec un tie and die involontaire et très vilain si vous n'êtes pas prête à vous engager sérieusement. Pas très glamour tout ça...

Le but n'est pas de vous dissuader de changer de couleur mais on préfère vous prévenir de ce dans quoi vous vous lancez. Vous n'êtes finalement pas prête à vous engager ? Nuancez-vous, faites un ombré ou un balayage à la place ! Vous éclaircirez votre couleur actuelle mais sans le problème de l'entretien des racines. 

 

3) Donnez beaucoup d'amour à vos cheveux 
Source : We Heart It

Tout ce que vous faites à vos cheveux, y compris le séchage, les coiffures ou les colorations, a un effet néfaste. En gros, lorsque vous colorez vos cheveux, les produits chimiques utilisés ouvrent la cuticule du cheveu et attaquent la couche protectrice extérieure. Étant plutôt difficile pour cette cuticule de se refermer par la suite, votre chevelure devient plus rugueuse, et perd rapidement sa couleur. 

Pour la protéger le plus possible, il est très important d'écouter les conseils que vous donnera votre coloriste. Chaque personne est différente, donc chaque cheveu est différent. 

Les dommages causés par la décoloration semblent inévitables. Cependant, il est possible de réduire l'attaque au cuir chevelu au maximum par l'utilisation de produits professionnels tels qu'Olaplex. Utiliser ce genre de produits a bien entendu un coût mais les résultats sont à la hauteur. Après, c'est à vous de choisir : des cheveux décolorés moins endommagés ou un début de calvitie ? 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4) Oubliez le "Blond-Do-it-yourself"
Source : We Heart It 

On adore les DIY autant que vous mais par pitié, on vous en supplie : si vous aimez vos cheveux, ne leur faites rien vous-même. La décoloration n'a rien d'un atelier peinture et requiert un certain professionnalisme.

Les produits que vous pouvez trouver dans les grandes surfaces n'ont rien à voir avec ceux présents dans les salons de coiffure. Vous avez vraiment envie de vous retrouver avec des cheveux oranges ou jaunes poussin?

Si vous décidez quand même de prendre le risque et que vous souhaitez une couleur plus claire, ne choisissez jamais plus d'une ou de deux nuances plus claires que votre couleur naturelle. On vous aura prévenue : sinon vous finirez tout de même chez le coiffeur que vous avez voulu éviter pour qu'il rattrape tout ça ! 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5) Transmettez le bon message
Source : We Heart It 

Devenir blonde est un grand changement en soi, et dans la plupart du temps, c'est lié à une envie psychologique particulière. Si le but est de choquer tout votre entourage ou d'attirer toute l'attention sur vous, visez un changement radical.

Mais si au contraire, vous souhaitez simplement et subtilement glisser vers la nouvelle saison et ses (potentielles) nouvelles surprises , on vous conseille des mèches ou un balayage. 

 

Photo de couverture : ©Wookmark