Les poils, un sujet de discorde qui ne devrait pas en être un ! Les poils ont la vie dure et personne ne leur facilite la tâche. Rasoir, cire, crème dépilatoire, pince à épiler : ils sont tous en mission contre nos vilains poils. Nous pouvons toutes en témoigner, l'épilation n'est pas une partie de plaisir et nous sommes rarement satisfaites du résultat. Une grande souffrance pour si peu...

De plus en plus de femmes envoient valser cette idée selon laquelle les femmes ne doivent pas avoir de poils, Kristin Canning en est une ! Elle explique que depuis le collège, elle entretient un vrai rituel pour se débarrasser de ses poils. Jambes, aisselles, maillot, duvet, ventre et même les orteils : rien n'est laissé au hasard !

Kristin a pris l'habitude de faire subir tout ça à son corps avant chaque sortie et ce n'est pas pour se sentir bien, mais pour être sûre que personne ne la jugera d'avoir des poils ! Avec les années, elle s'est sentie de moins en moins obligée à s'épiler, mais s'est convaincue d'aimer cette sensation "zéro poil". 

Il aura fallu plusieurs mois de confinement pour qu'elle se décide à arrêter les frais. Comme beaucoup, Kristin n'a pas touché à un poil de tout le confinement puisqu'elle ne voyait personne et, de toute façon, elle le faisait pour les autres ! Juste avant le confinement, Kristin avait rencontré un homme avec qui elle avait eu quelques rendez-vous où ses poils se sont invités. Elle s'est rendu compte que l'homme n'était pas plus dérangé que ça à la vue de ces invités surprises.

Aujourd'hui, Kristin a mis rasoir et cire de côté pour se concentrer sur quelque chose de bien plus important : l'acceptation de soi ! Elle dit être à l'aise et aimer son corps tel qu'il existe naturellement, sans artifice et sans retouche. N'est-ce pas là la clé du self love ? 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kristin Canning (@kriscann) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kristin Canning (@kriscann) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kristin Canning (@kriscann) le

 

Tags : confinement, poils