"Elle a les yeux bleus Belinda, elle a le front blond Belinda…" Euh, pas sûr que Cloclo serait autant tombé sous le charme, si dans sa description, il avait dû rajouter "elle a les ongles jaunes Belinda".

Parce qu’avouons-le, avoir des ongles qui tiennent plus de Jacquouille la Fripouille que d’une bonne fée, ce n’est pas ce qu’il y a de plus glamour…

En cause : les couches de vernis répétitives, le tabac, un manque d’entretien… Autant d’éléments qui peuvent laisser des traces !

Mais nous, on dit STOP ! Pour que vous puissiez enfin dire au revoir à vos griffes jaunies, on vous a répertorié toutes les meilleures astuces pour blanchir vos ongles.

Allez, hop : 1, 2, 3, place à l’éclat !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 – On nettoie en profondeur

-

Des ongles jaunes, c’est comme un linge très sale, ça nécessite un petit prélavage ! Parce qu’à force d’être en contact avec tout et n’importe quoi, nos mains deviennent de véritables niches à microbes et ces petits malins adorent justement s’installer sous nos ongles.

Alors pour les déloger et faire place nette pour le blanchiment, rien ne vaut un nettoyage en profondeur ! Pour ce faire, on dilue un peu de savon (de Marseille, de préférence) dans de l’eau chaude, on y trempe nos doigts pendant au moins 5 minutes et on frotte à l’aide d’une brosse à ongles.  

 

2 – Le remède de choc : citron + bicarbonate

-

« Les formules magiques, des marabouts d’Afrique… Je les appliquerai sans remord pour que mes ongles soient fooooorts » et blancs surtout ! Ça tombe bien, nous, on le connaît le combo miraculeux : citron + bicarbonate de soude. Et rien de plus !

Utilisés en solo, ils sont déjà fantastiques mais alors en duo, ils sont carrément détonnants ! Le citron, grâce à son acidité, fera office de nettoyant naturel tandis que, de son côté, le bicarbonate de soude viendra blanchir l’ongle.

Côté recette, il suffit de diluer un demi-jus de citron et une cuillère à soupe de bicarbonate dans un bol d’eau tiède et d’y plonger ses doigts pendant trois minutes. Résultat : TADA !

 

3 – On se tourne vers les produits spécialisés

-

La flemme de faire votre petite préparation maison ? Pas de problème, il existe aussi des solutions toutes prêtes !

Parmi elles, les poudres blanchissantes à mélanger avec de l’eau, les vernis blanchisseurs, les bases blanchissantes à appliquer comme un vernis et les galets effervescents qui blanchissent, renforcent et favorisent la pousse !

 

4 – On dégaine l’eau oxygénée

-

Toutes nos premières solutions n’ont rien donné ? Alors il est temps de passer au grand moyen : l’eau oxygénée ! C’est l’allié de choc pour bien blanchir les griffes. Il suffit d’en frotter sur ses ongles avec un coton-tige imbibé et le tour est joué !

Attention, cependant, car l’eau oxygénée a tendance à dessécher donc elle est à utiliser seulement en dernier recours et très occasionnellement. Et on n’oublie pas de bien hydrater ses mains ensuite !

 

5 – La base, c'est la base 

-

Que celle qui n’a jamais fait preuve de flemmingite aiguë et zappé l’étape base pendant sa manucure lève le doigt (manucuré) ! Soyons honnêtes, on l’a toutes fait… Eh bien, c’est une grossière erreur !

Appliquer une couche de base isolante sans toluène (un élément présent dans les vernis qui contribue au jaunissement) est en effet indispensable pour éviter que les pigments et les ingrédients (souvent pas très nets) des vernis pénètrent et tachent nos jolis ongles.

Il est aussi indispensable de les laisser respirer à l’air libre entre deux manucures. Il ne faudrait quand même pas qu’ils meurent étouffés !

 

Let’s shop !