Instagram, ce royaume de la fausse perfection, là où les photos sont mises en scène et retouchées au pixel près. Il est parfois le lieu où se perdent beaucoup de jeunes qui voient naître chez eux de nouveaux complexes. 

C'est le cas de Fjolla Arifi, une jeune femme qui regrette d'avoir retouché ses photos pour camoufler son acné. Fjolla a créé son compte Instagram alors qu'elle n'avait que 13 ans, pour poster des vidéos de ses amis et de sa famille. Un jour, une amie poste une photo avec elle et c'est le drame : Fjolla découvre l'état de sa peau en photo et devient alors très complexée. 

Elle confie avoir vu des amis proches devenir de vrais influenceurs et poster à leur tour des photos parfaites et bien retouchées, ce qui a eu le don de la complexer encore plus. Fjolla, qui cachait alors ses problèmes de peau sous des épaisseurs de maquillage, a vu son acné empirer. C'est en naviguant sur YouTube qu'elle découvre comment retoucher ses photos, ce qu'elle a fait. 

Elle a alors commencé à publier des photos d'elle avec une peau lisse, sans imperfections, et a vu son nombre d'abonnés monter. Plutôt que d'être contente de ce succès, elle s'est sentie coupable de mentir à sa communauté sur sa vraie peau. Fjolla a alors décidé d'arrêter de retoucher ses photos, non sans crainte, grâce à l'exemple d'influenceuses beauté qui ont commencé à partager leur vraie peau. 

Comment sommes-nous censées évoluer avec des attentes physiques qui ne correspondent pas à la réalité ? Changeons ces standards ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

-

 

-

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fjolla (@ffjolla) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fjolla (@ffjolla) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fjolla (@ffjolla) le

 

Tags : photo