Pas assez maigre, pas assez charnue, trop grande, pas assez épilée... La liste concernant les attentes de la société concernant les normes beauté des femmes est bien longue et elle pourrait encore s'allonger. 

C'est pourquoi depuis un certain temps, les femmes assument pleinement leur corps par un mouvement de libération fortement présent sur les réseaux sociaux : body postivism, acné, poils. L'idée étant de s'afficher de manière naturelle, sans avoir un jugement de la part des autres.

Pour encourager ce mouvement, un photographe a capturé une série de belles photos de femmes montrant leurs poils sous les aisselles dans le but de montrer "qu'être poilu, c'est aussi beau !" 

Ben Hopper, âgé de 37 ans, originaire de Londres, a donc pris en photos des dizaines de femmes "assumant leurs poils" dans son studio pour son projet intitulé Natural Beauty. Les photographies totalement captivantes et saisissantes de beauté parlent d'elles-mêmes puisqu'elles prouvent que les femmes n'ont pas besoin de se conformer aux attentes de la société en matière d'épilation pour être attirantes.

Dans une interview au Daily Mail, il explique : "J'aime la beauté naturelle chez une femme. Je pense que cela peut être très beau et dans les circonstances, habilitant et sexy."

Son projet rehausse le regard naturel des femmes défiant les normes de beauté modernes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Hopper (@benhopper) le