Appelé le coiffeur maraudeur, Kevin Ortega reprend du service depuis le déconfinement pour coiffer les sans-abris dans toute la France. À la tête de la fondation "Coiff in the street" depuis deux ans, le jeune coiffeur Kevin Ortega s'est donné comme mission de sillonner les rues de France pour coiffer les sans-abris. 

Après avoir entendu parler d'un coiffeur londonien qui maraudait, Kevin est tombé sous le charme de l'idée et s'est lancé dans l'aventure d'abord à La Ciotat, puis dans toutes les villes aux alentours. L'histoire a ensuite été alimentée par la solidarité des coiffeurs et la couverture des médias. 

Le coiffeur ne fait pas que coiffer des têtes, mais il s'active également autour de la sensibilisation aux sans-abris " Il faut avoir de la sensibilité, il ne faut pas être fainéant. Il ne faut pas non plus être craintif. Il faut être sociable, avoir le sourire aux lèvres. Il faut aussi savoir aborder ces personnes-là avec simplicité et précaution. Se mettre à leur niveau. Et les considérer comme des amis, comme des êtres humains", a-t-il confié sur France 3.

Dans tous les quartiers, gratuitement et à même le sol, c'est dans ces conditions que Kevin coiffe les sans-abris avec toute la compassion du monde. Après avoir fait une pause de deux mois à cause du coronavirus, Kevin a repris son activité le 14 mai et a déjà pu coiffer 15 sans-abris. Selon lui, en cette période particulière « Ils ont souffert encore un peu plus. Il y a eu un manque de moyens, un manque de solidarité, un manque de masques, d'hygiène. Ils continuent à mourir dans les rues », il est important de prendre soin d'eux encore plus. 

Un bel exemple à suivre ! 

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

-

 

-

 

-