Girl boss spotted !

"Je le vaux bien", "je suis belle", "je peux le faire", "je me sens bien", "rien ne m'arrête", "je suis douée", "je crois en moi", "j'aime mon corps"... 

Voilà les mini déclarations d'amour de vous à vous-même que vous méritez d'entendre pour réveiller la Boss Lady qui sommeille en vous. Le temps des doutes est révolu, jamais plus la pression de standards n’étouffera notre confiance en nous : pinky swear ! 

Notre corps a besoin d'amour, de bisous, de câlins tous les jours... et de mots doux ! Il nous aime certainement bien plus que n'importe qui : qui d'autre ferait tout ce qu'il fait pour nous ? Il n'est pas parfait, mais il est unique et c'est justement ce qui le rend beau. Soyons réalistes, si la perfection était à notre portée, ne perdrait-elle pas toute sa valeur ? 

Ladies and ladies, nous avons une grande nouvelle. Notre radar à Girl Boss s’est fortement activé aux États-Unis pour vous présenter une femme qui n'a pas peur d'assumer ses rondeurs : Iskra Lawrence ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

1. Qui est-elle ? 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Iskra ? (@iskra) le

Avec 4,6 millions d'abonnés sur Instagram, Iskra Lawrence est la deuxième mannequin plus size la plus suivie après Ashley Graham. La jeune mannequin britannique de 29 ans devenue récemment maman est une des figures du mouvement Body Positive qu'elle promeut sur les réseaux

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2. Quelle est son histoire ? 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Iskra ? (@iskra) le

Iskra n'a pas toujours eu autant d'assurance qu'elle laisse paraître sur son compte Instagram... En effet, la jeune maman explique avoir détesté son reflet et pensé qu'elle n'était pas assez bien parce qu'elle avait de la cellulite, les cuisses qui se touchent et qu'elle n'était "pas assez mince", tout ce que la société juge comme étant un problème. Mannequin depuis ses 14 ans, Iskra a appris à s'accepter au fil des années. D'ailleurs, en 2016, elle partage une vidéo d'elle en sous-vêtements dans le métro new-yorkais alors qu'elle partage son histoire et dénonce le regard des autres. 

 

3. Comment en a-t-elle fait sa force ? 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Iskra ? (@iskra) le

Iskra est donc devenue une mannequin à succès et une figure de body positivity en partageant des clichés naturels et en se moquant du regard des autres. À la suite d'un commentaire qui la traitait de "grosse vache", elle a posté une photo d'elle en sous-vêtements sous un tas de paquets de chips en légendant "cette photo est pour ceux qui ont été traités de gros". Par la provocation et le second degré, Iskra se moque des critiques et du regard des autres. La vie n'est pas parfaite, personne n'a un corps parfait et c'est ce que la jeune mannequin veut montrer. Elle est aujourd'hui ambassadrice de la marque de maillots de bain Aerie et de la National Eating Disorders Association, et une heureuse et belle maman !