Une date : lundi 8 mars 2021 

Une célébration : La Journée internationale des Droits des femmes

Un engagement : Pour donner la parole, sensibiliser et s'exprimer sur le sujet, Yves Saint-Laurent Beauté a dévoilé un nouveau sondage OpinionWay pour montrer que les plus jeunes sont également touchés par les violences conjugales de tout type : physiques, psychologiques ou encore sexuelles. 

L'enquête a été réalisée auprès de 1048 femmes âgées de 18 ans et plus.

Elle a révélé que plus de 2 femmes sur 10 de moins de 25 ans ont déjà été victimes de ces violences au sein du couple de la part de leur compagnon actuel ou ancien. 

Le panel a aussi montré des violences conjugales pour 16% des femmes âgées de 35 à 49 ans et 15% chez les 50 à 64 ans.

Si les statistiques parlent d'elles-mêmes, l'étude a montré une réalité tout autre auprès de la population jeune. 

Certaines femmes de moins de 25 ans sous-estiment ces comportements violents subis au sein de leur couple par le partenaire abusif. Elles parlent d'humiliation dans l'intimité et en public (41%), d'isolement et d'éloignement de la part de leurs amis et familles (40%), de chantage ou encore d'intrusion dans leur téléphone (60%). 

Si la moitié de ces femmes se rendent compte de cette violence conjugale auprès des jeunes femmes, pour l'autre moitié, ce n'est pas encore le cas. En effet, pour 78% des sondées, les jeunes femmes ont tendance à minimiser ces comportements inadaptés et abusifs car pour beaucoup d'entre elles, la passion amoureuse va de pair avec la jalousie, l'indiscrétion, la malveillance et l'obsession du partenaire.

Pour ces femmes, il est difficile et compliqué de s'identifier.

Avec la peur des représailles et l'angoisse du harcèlement, beaucoup d'entre elles préfèrent se "taire" et accepter ces violents conjugales plutôt que d'en parler.

C'est pourquoi la campagne de prévention d'En avant toute(s) et d'Yves Saint-Laurent Beauté, diffusée sur les chaînes du groupe France Télévisions en prime time jusqu'au 11 mars, mettra en avant et relayera des témoignages poignants de jeunes femmes victimes de violences conjugales.

Le projet est simple : donner la parole à toutes les femmes, libérer leur témoignage et les faire entendre par tous ! 

Les Éclaireuses