En scène, mesdames !

Ce mercredi 29 septembre, une vingtaine de femmes amputées ont foulé le podium de la Fashion Week de Paris qui se situait aux Invalides. 

Un lieu en l'honneur des blessés de guerre qui prend tout son sens.

Ces femmes amputées, mannequins d'un jour, ont pu mettre en valeur toute leur féminité en défilant dans des robes haute couture. Fabienne Sava Pelosse, présidente de l’association Objectif Sport Adapté (OSA), déclare : "Un défilé hors du commun pour changer le regard sur la féminité des femmes amputées et magnifier leur différence."

Élégance, style et féminité ne doivent pas sortir du vocabulaire des femmes handicapées.

C'est la seconde fois que ce défilé a lieu (première en 2019), organisé sou l'impulsion de Fabienne Sava Pelosse qui désirait sublimer ces femmes avec des pièces de haute couture crées spécialement pour elles et signées Fabio Porliod (styliste italien). 

Sublimer sans cacher : il n'est pas question de masquer leurs prothèses.

Dans le mouvement body positive, il est important de montrer aussi les femmes amputées associées au monde de la mode. Handicapée ne rime pas avec diminuée.

"Mêmes amputées, nous ne renonçons pas aux paillettes."

C'est ce que confie Agathe, 42 ans au magazine Marie-Claire. Elle ajoute : "Je veux qu’on me regarde comme une femme, pas seulement à travers mes prothèses."

Ce défilé est une belle initiative, pour casser les codes du handicap, récolter des fonds, et surtout, redonner à ces femmes la confiance qu'elles ont pu perdre. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

Source : Opinion Internationale Source : Opinion Internationale

 

 

Tags : défilé de mode, aimer son corps, Corps