Boy boss spotted !

"Je le vaux bien", "je suis beau", "je peux le faire", "je me sens bien", "rien ne m'arrête", "je suis doué", "je crois en moi", "j'aime mon corps"...

Voilà les mini déclarations d'amour de vous à vous-même que vous méritez d'entendre pour réveiller le Boss Boy qui sommeille en vous. Le temps des doutes est révolu, jamais plus la pression des standards n’étouffera votre confiance en vous : pinky swear !
 
Notre corps a besoin d'amour, de bisous, de câlins tous les jours... et de mots doux ! Il nous aime, certainement bien plus que n'importe qui. Qui d'autre ferait tout ce qu'il fait pour nous ? Il n'est pas parfait, mais il est unique et c'est justement ce qui le rend beau. Soyons réalistes, si la perfection était à notre portée, ne perdrait-elle pas toute sa valeur ?
 
Ladies and gentlemen, nous avons une grande nouvelle. Notre radar à Boy Boss s’est fortement activé au Brésil à Rio de Janeiro pour vous présenter un homme qui n'a plus peur de montrer son problème dermatologique appelé vitiligo : Roger Monter !
 
Enjoy, 
 
Les Éclaireuses

 

1. Qui est-il ? 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Roger Monte (@rogermon)

Roger Monter est un mannequin de 37 ans basé à Rio de Janeiro, au Brésil. Sa particularité physique qui le distingue des autres modèles photo est le vitiligo. Ce problème dermatologique est une maladie cutanée rare qui provoque une perte de pigment, laissant de grandes taches blanches sur tout le corps. 

 

2. Quelle est son histoire ? 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Roger Monte (@rogermon)

La première tache blanche est apparue sur la peau de Roger à l'âge de 23 ans. À partir de ce moment-là, le complexe de sa peau est entré dans sa vie. Il ne s'aimait plus et les personnes qui croisaient son chemin en sont même venues à le fuir de peur d'être contaminées. C'est ainsi qu'il a sombré dans une profonde dépression, pensant même que sa vie était finie. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Comment s'est-il enfin accepté ? 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Roger Monte (@rogermon)

Ce n'est qu'après avoir trouvé un véritable soutien en 2016 dans un groupe de nouveaux amis, qu'il a commencé à accepter et à aimer son caractère unique. Un jour, il a fait un premier pas vers l'acceptation de sa beauté naturelle et a partagé une photo brute de lui sur Instagram. Sans maquillage. Pas de filtre. Inspiré par les réponses extrêmement positives et inspirantes, il a continué à partager son histoire sur les réseaux sociaux et a finalement attiré l'attention des photographes qui voulaient capturer son apparence hors du commun. Roger Monter a finalement appris à s'aimer et à ignorer les commentaires négatifs.

 

Tags : maquillage, teint